Pour et par la voiture !

Pour et par la voiture !

Vous voulez un exemple ? A Casablanca, un pont à haubans est en train de connaître ses premiers coups de pioche au niveau de l’échangeur de Sidi Maârouf. Il devra voir le jour en 2017 et fluidifier de façon drastique la circulation sur ce pan de la ville, qui ressemble davantage à un goulot d’étranglement qu’à une artère urbaine.

Tout cela pour vous dire à quel point la voiture inspire les aménageurs, urbanistes et architectes, de la grande échelle de la forme urbaine au détail de l’aménagement et de l’esthétique de l’espace public. Désormais, toute ville ne peut évoluer qu’en intégrant toute la place que prend l’automobile.

Redéfinir les rapports entre ville et voiture est donc plus que jamais à l’ordre du jour, surtout dans un contexte où la mobilité croît et se diversifie. Qu’on le veuille ou non, les villes comme les espaces publics sont dorénavant dessinées pour et par la voiture.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *