Rallye de Monte-Carlo : La rentrée des classes WRC

Rallye de Monte-Carlo : La rentrée des classes WRC

C’est la cinquième fois de leur histoire que Sébastien Loeb et son copilote Daniel Elena montent sur la première marche du podium au Rallye de Monte-Carlo. Un record pour le duo de choc du Team Citroën Sport. A bord de sa C4 WRC, le quadruple champion du monde WRC a ainsi magistralement dominé le rallye monégasque pointant en tête de la course, de la 2e à la 19e spéciale. «C’est une très belle victoire : nous avons été plus rapides que tout le monde lors des premiers jours. Notre C4 a parfaitement foctionné sur ce rallye très typé asphalte», a déclaré le pilote alsacien de la marque aux chevrons, à l’arrivée. Loeb a raflé 10 temps scratch sur 19, finissant avec deux minutes et 34 secondes d’avance sur la Ford Focus WRT de Mikko Hirvonen. Le pilote finlandais de l’écurie à l’ovale bleue s’est pourtant contenté de cette deuxième place déclarant au terme de la course: «je débute la saison comme je voulais avec un bon résultat. Nous ne sommes qu’à deux points de Sébastien au championnat, et c’est un bon départ».
En troisième position et donc à l’honneur de cette 76e édition du rallye monégasque, l’Australien Chris Atkinson n’a rien concédé au Belge François Duval (Ford Focus), au volant de sa Subaru Impreza qui étrennait ici sa première épreuve dans sa nouvelle génération (voir encadré). Son podium aura fait réagir le directeur du team Subaru, Ichiro Kudoh qui a déclaré en substance : «c’est un super résultat pour nous (…) et nous utiliserons ce super départ comme un coup de fouet pour l’équipe». Par ailleurs, on retiendra que si le team Citroën n’a pas réussi un doublé, comme il l’avait fait à la même épreuve en 2007, c’est peut-être à cause de la voiture de Dani Sordo, victime d’une casse du turbo. La prochaine épreuve aura lieu dans deux semaines en Suède (du 8 au10 février). A n’en pas douter, les amateurs du rallye ont hâte de voir comment les nouveaux pneus Pirelli – rigoureusement les mêmes pour tous les adversaires – se comporteront cette fois. Surtout si la neige est au rendez-vous.


Subaru Impreza N14 : Baptême de «compète»


Voici la toute nouvelle arme de Subaru pour la saison 2008 du championnat WRC. L’Impreza N14, a en effet fait sa première apparition dans le milieu de la compétition lors du rallye de Monte-Carlo. A son volant, le pilote suisse Olivier Burri, qui avait déclaré aux termes des premiers essais préparatifs que «la voiture est impressionnante d’efficacité en motricité. Son châssis et ses trains roulants sont bluffant…». Strictement préparée pour la compétition par le grand spécialiste Prodrive, la N14 est étroitement dérivée de l’Impreza WRX STI qui existe dans la gamme commerciale de Subaru. Un bolide de 4,41 m de long, affichant 1.480 kg et s’animant du «flat-four» 2,5 l Turbo de 280 chevaux, poussé à 306 ch en version N14. A noter enfin – et c’est une bonne nouvelle pour les fans de cette marque –, la gamme Subaru sera bientôt introduite au Maroc.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *