Renault Mégane : Le 4ème opus est là !

Renault Mégane : Le 4ème opus est là !

Rappelez-vous. C’était en 1995, il y a 20 ans de cela. La première Renault Mégane avait alors vu le jour, en remplacement de la R19. Trois générations et 6,6 millions de modèles vendus plus tard dans le monde, voici que la marque au losange décide aujourd’hui de sortir une quatrième mouture de sa berline compacte. Celle-ci avait déjà été découverte au dernier Salon de Francfort. Elle devrait gagner les concessions européennes dans les semaines qui viennent (mi-janvier 2016). Au Maroc, la belle risque de se faire attendre un peu plus longtemps, mais elle devrait en revanche trôner sur le stand Renault au prochain salon Auto Expo. Son prix de vente pourrait se négocier aux alentours de 220.000 DH.

Proportions revues à la hausse

La nouvelle berline compacte devra donc représenter l’un des modèles les plus attendus sur le marché en 2016. Fabriquée en Espagne à Palencia, elle conserve un profil ressemblant à celui de la Mégane 3, avec toutefois des proportions revues à la hausse. Plus longue donc (+ 6 cm pour 4,36 mètres), mais aussi plus basse (- 25 mm) que sa devancière, elle hérite d’une cosmétique plus dynamique. La calandre s’orne d’un énorme losange vertical tandis que la grille s’affiche en nid d’abeille et les flancs deviennent plus sculptés. Se prolongeant sur le bouclier, les phares arborent une signature lumineuse en «C». Plus originale encore, la poupe se pare de feux allant d’un bout à l’autre du hayon.

Une déclinaison sport aussi…

La Mégane 4 s’équipe de la fameuse plate-forme CMF (Common Module Family), qui a servi aux Renault Kadjar et Espace, ainsi qu’aux Nissan X-Trail, Qashqai et Pulsar. L’empattement passe de 2,64 m à 2,67 m. Le train avant s’élargit de 47 mm, tandis que le train arrière prend 39 mm par rapport à l’ancienne mouture. La Mégane 4ème du nom reçoit le système 4Control à quatre roues directrices. Le constructeur au losange n’a pas attendu que son bébé prenne de vieux os pour sortir une version GT d’une puissance de 205 chevaux disponible dès le lancement. Celle-ci est badgée Renault Sport, avec un extracteur à l’arrière et un bouclier plus aéré.

4 comme 4-cylindres…

Sous le capot, la Mégane abrite des 4-cylindres. Les blocs diesel s’articulent autour du 1.5 et du 1.6 dCi qui développent, respectivement, 90, 110 et 130 ch. La boîte à vitesses EDC est à 6 rapports vitesse. On retrouve aussi des motorisations essence turbocompressées siglées TCe, avec un 1.2 litre de 100 ch ou 130 ch. Ce dernier est associé à une boîte de vitesses robotisée à double embrayage EDC, à 7 rapports. Cette transmission, qui comprend des palettes au volant, équipe également la version GT avec son bloc 1.6 litre de 205 ch. Cette déclinaison GT comprendra bientôt (courant 2016), une motorisation diesel 1.6 dCi de 165 ch. Une version hybride devrait également voir le jour avant 2017 et représentera la première motorisation hybride de Renault.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *