Superbowl 2013 : Le match des pubs

Superbowl 2013 : Le match des pubs

Chaque année, plus de 100 millions de téléspectateurs ont les yeux rivés sur l’évènement sportif américain de l’année, le Superbowl opposant cette année les Ravens de Baltimore aux 49ers de San Francisco. Si le match en lui-même n’est pas toujours à la hauteur des espérances, la mi-temps est toujours synonyme de show spectaculaire, avec un mini-concert, cette année assuré par Beyoncé et ses acolytes des Destiny’s Child, et surtout des publicités réalisées pour l’occasion. Évidemment, les marques automobiles attirent tous les regards. Cette fois encore, les constructeurs ont proposé des spots inédits pour capter l’attention des téléspectateurs. On retiendra notamment la publicité de Volkswagen qui met en scène un homme du Minnesota qui parle avec un accent jamaïcain, au rythme d’une chanson reggae de Jimmy Cliff.
Si certains ont trouvé l’annonce raciste, le ministre du tourisme de la Jamaïque Wykeham McNeill l’a aimée et a d’ailleurs déclaré : «J’enjoins tous les habitants de la planète de faire exactement ce que montre cette pub, soit trouver en soi leur Jamaïcain intérieur et être heureux».
Mercedes-Benz a décidé de mettre en vedette le diable, un jeune homme et son nouveau modèle CLA. Alors que le diable lui propose de vendre son âme pour s’offrir la CLA, le jeune homme qui s’est déjà vu en haut de l’affiche a préféré décliner l’offre en voyant le prix du modèle Mercedes qui démarre à moins de 30.000 dollars. Hyundai s’est offert deux spots, le premier mettant en avant la Hyundai Sonata Turbo et le second le Santa Fe. Dans ce dernier, un père offre à sa famille une journée fun au volant du 4×4 coréen. Autre marque coréenne, dont le spot a marqué les esprits, c’est Kia qui a mis en scène la fameuse question que se posent tous les enfants «D’où viennent les bébés ?». Au volant de son Sorento, le père essaie tant bien que mal d’inventer une histoire digne de la science-fiction pour donner une réponse à son fils. Les marques américaines étaient représentées par Chrysler qui a voulu flatter le patriotisme américain à travers un spot de Jeep montrant le retour du soldat. Une fois encore, les publicitaires ont rivalisé d’ingéniosité pour marquer un grand coup auprès des plus de 108 millions de téléspectateurs cette année.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *