Torben Eckardt : «Le Maroc est actuellement le premier en termes de progression pour Volvo»

Torben Eckardt : «Le Maroc est actuellement le premier
en termes de progression pour Volvo»

ALM : En quoi consiste la mission du bureau dont vous êtes en charge pour le compte de Volvo ?
Torben Eckardt : Volvo dispose d’un bureau de liaison basé à Istanbul et en charge de 28 marchés dans lesquels la marque est représentée. Notre mission au sein de ce bureau est non seulement de servir l’ensemble de ces marchés, mais aussi de déterminer lesquels d’entre eux présentent des potentiels de croissance pour la marque Volvo. Après quoi, notre travail consiste à suivre ces marchés, leur apporter un maximum de support et les guider pour atteindre cette croissance commerciale.

Quel regard portez-vous sur le marché automobile marocain ?
Le marché marocain m’a agréablement surpris depuis mon arrivée à Istanbul, à la tête du bureau de liaison. Car, au départ, les ventes de Volvo étaient assez faibles avec d’incertaines perspectives d’évolution. Mais durant ces deux dernières années, l’importateur marocain de Volvo s’est considérablement développé. Les chiffres parlent d’eux-mêmes, puisqu’il y a trois ans, les livraisons de Volvo dépassaient tout juste la centaine de véhicules. Or, actuellement, on lorgne au-delà des 400 unités par an. Donc, les ventes de Volvo ont bel et bien progressé en j’en suis d’ailleurs très satisfait. Cela signifie aussi que le Maroc est désormais dans notre short-list des marchés dont nous nous attendons à ce qu’ils évoluent encore plus.

Parmi les marchés dont vous êtes en charge, lesquels ont enregistré les meilleures croissances commerciales pour Volvo ?
Si l’on prend strictement les nombres de Volvo vendues, ce sont la Turquie et Israël qui arrivent en tête dans notre zone. Mais si l’on parle uniquement de pourcentage, c’est le Maroc qui est actuellement le premier en termes de progression, puisque les ventes de Volvo ont été quadruplées en deux ans.

Toujours pour le marché marocain, quels sont vos objectifs de ventes à moyen terme ?
Selon notre business-plan déployé sur trois ans, nous ambitionnons de porter les ventes de Volvo Cars au Maroc à 800 unités à l’horizon 2013. Pour atteindre cet objectif, nous allons nous atteler à proposer des véhicules séduisants, à des prix très attractifs, à travers un réseau commercial qui sera élargi et modernisé. Nous comptons aussi sur notre importateur pour continuer à travailler l’image et à multiplier les évènements marketing de Volvo au Maroc.

Toujours concernant les ventes marocaines de Volvo, avez-vous une stratégie pour accompagner la croissance initiée par l’importateur Scandinavian Auto Maroc ?
Tout à fait. Et notre stratégie pour le marché marocain est la suivante : la marque Volvo doit être rendue plus visible. Nous devons, avec le concours de l’importateur, investir plus dans le marketing et la communication, ce que nous avons déjà commencé à faire comme vous l’aurez remarqué depuis quelques temps. Nous avons été très actifs durant le dernier salon Auto-Expo où le stand Volvo s’est fait remarqué non seulement par son aménagement, mais aussi par des activités bien organisées.
Parallèlement à cela, il y a la représentation et le développement du réseau. Des aspects qui sont actuellement en pleine mutation. Le showroom dont nous disposons à Casablanca est en cours de modernisation à l’image du point de vente qui existe déjà à Rabat. Nous sommes désormais présents à Tanger à travers un concessionnaire, tandis que nous cherchons actuellement à implanter un showroom Volvo à Marrakech. Donc, notre objectif clairement affiché est d’offrir plus de visibilité et d’attractivité par rapport à la clientèle marocaine. Chose que nous avons d’ailleurs déjà entamée avec le lancement réussi du XC60 à des prix très compétitifs, ce qui explique en partie la belle évolution des ventes de Volvo au Maroc. Et cette tendance ne devrait qu’être amplifiée avec l’arrivée de la nouvelle S60.

Justement, quelle va être votre stratégie pour réussir le lancement de la nouvelle Volvo S60 ?
Nous sommes en parfait accord avec l’importateur marocain pour poursuivre notre politique d’agressivité commerciale avec la nouvelle S60. Non seulement, ce produit est hautement premium et très attrayant, mais nous allons le proposer à des tarifs très attractifs. Au Maroc, nous allons positionner la S60 à un prix inférieur à celui d’une Audi du même segment. Nous nous attendons donc à avoir pour la nouvelle S60 le même accueil que nous avons eu pour le XC60, il y a tout juste un an et demi. Puis, la S60 est une voiture qui ne manque pas de qualités. Elle est la combinaison parfaite entre luxe, muscle et intelligence. La S60 répond pleinement aux attentes de la clientèle de son segment. Au-delà d’être la grande nouveauté 2010 de Volvo, elle est stratégique pour la croissance de la marque dans les principaux marchés mondiaux y compris au Maroc où elle sera déterminante pour notre succès dans les années à venir.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *