Vente de voitures neuves : Peugeot devance Toyota

C’est bien connu : à un mois de l’Aut-Expo, les Marocains, et en particulier les Casablancais, préfèrent attendre le Salon (et les promotions qui vont avec) pour passer commande de leur nouvelle voiture. Pourtant, ce ne fut pas le cas en avril dernier, durant lequel il s’est écoulé plus de 6.000 véhicules neufs de tourisme.
C’est ce qui ressort des dernières statistiques fournies par l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (Aivam) qui révèle que 6.009 voitures particulières (véhicules de tourisme et 4×4) neuves ont été vendues, dont 2.375 unités montées à la Somaca (CKD). Et dans ce dernier volume, il faudra comptabiliser quelque 1.181 Logan, soit près de la moitié du volume des ventes de CKD. Mais surtout, à elle seule, la voiture économique de Renault représente ainsi plus d’un sixième du marché de l’automobile particulière au Maroc.
Maintenant, si l’on s’attarde sur le marché des voitures importées montées (CBU), on notera tout d’abord l’excellente performance de Peugeot, qui a enregistré le plus gros volume (CBU) en avril, à savoir 582 unités et un cumul de 1.892 VP vendues en 2006. Peugeot qui a livré 272 unités de son increvable citadine 206, ainsi que 160 exemplaires de sa compacte 307.  
Mais surtout, la marque au lion s’est permis le luxe de devancer Toyota qui était jusque-là leader du marché. Toyota qui réalise en avril la deuxième meilleure performance avec un volume de 416 unités et un total de 1.803 depuis le début de l’année. Ceci étant, Toyota du Maroc peut désormais compter sur le renouvellement de deux nouveaux modèles (Yaris et Rav4) pour reconquérir son leadership dans le classement des VP importées. Juste derrière, vient Renault qui a vendu 389 VP pour cumuler finalement un peu plus de 1.400 unités durant l’année en cours. La marque au losange devrait voir ses livraisons sensiblement augmenter dans les mois qui viennent, grâce à l’entrée en scène de la Clio III et ce dès juillet prochain.
La citadine de Renault viendra se frotter notamment à une certaine Polo dont les ventes n’ont pas défrayé la chronique en avril (64 unités), mais continuent à profiter à l’importateur marocain de Volkswagen, CAC. Avec 233 ventes en avril, VW cumule 1.300 immatriculations neuves sur l’année en cours et frôle les 10% de parts de marché.
Une surprise vient de Fiat Auto Maroc, dont les ventes ont dépassé pour la première fois de l’année le cap des 300 unités (316 plus exactement). De ce fait, la filiale marocaine du constructeur turinois cumule 715 unités livrées depuis le début 2006 et regagne une part de marché supérieure à 5% (5,30%). Mais celle-ci reste inférieure à celles des deux marques coréennes, à savoir Kia et Hyundai et qui s’entendent respectivement de 8,09 et 7,56%.
En avril, Hyundai a vendu 279 VP, soit trois de moins que Kia est donc la première à se rapprocher du clan des marques européennes les plus prisées du Royaume (Renault, Peugeot et Volkswagen). Quant à Citroën Maroc, ses ventes d’avril se sont établies à 218 VP importées, ce qui porte son cumul à quelque 854 unités pour une part de marché (PDM) avoisinant les 6,5%. C’est un peu plus que la marque Honda (4,95% de PDM), qui, elle, a livré 168 nouvelles voitures en avril et 668 depuis le début de l’année. Fermant le hit-parade des marques les plus vendues dans le marché des voitures particulières importées, Ford et Opel ont réalisé respectivement 168 et 98 ventes en avril dernier, soit un cumul de 484 et 324 unités en 2006. Enfin, on signalera le «réveil» commercial de Chevrolet (l’une des marques commercialisées par CFAO Motors Maroc) puisqu’il s’en est vendu près de 90 véhicules le mois dernier. Peut-être un vrai décollage en perspective…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *