Ventes de voitures neuves : Stagner n’est pas reculer

Ventes de voitures neuves : Stagner n’est pas reculer

Connaissez-vous les trois visages du marché automobile national ? La réponse est simple : la première facette est celle de la clientèle particulière adepte de la voiture de tourisme importée (VP-CBU), tandis que la seconde est celle des adeptes de la voiture –de tourisme toujours– (VP-CKD) montée localement. La troisième facette est celle des acheteurs de véhicules utilitaires légers (VUL).
Maintenant, pourquoi soulève-t-on une telle interrogation aujourd’hui? Tout simplement parce que le comportement des trois types de clientèle est diamétralement opposé, alors que la conjoncture économique actuelle est la même et elle est plutôt favorable (à l’achat de véhicules neufs). En effet, et avec un total de 27.165 véhicules neufs, toutes catégories et segmentations confondues, le marché national a clôturé le premier trimestre 2009 avec une infime hausse de 0,55%. Sauf que la variation en glissement trimestriel diffère d’une classification à l’autre. Ainsi, les ventes de VP importées (CBU) ont reculé de 5,22% durant les trois premiers mois de l’année en cours, alors que celles des ventes de VP montées localement (Dacia Logan, Renault Kangoo, Peugeot Partner et Citroën Berlingo) ont, elles, progressé de 5,57%. Encore plus marquante a été la hausse enregistrée par les VUL importés et montés (pick-up, mini-vans de transport et petits fourgons) à savoir, 13,01%, toujours durant la même période. En nombre d’unités et sur les 27.165 livraisons, il s’est vendu 22.838 VP (dont 8.430 CKD) et 4.327 VUL, principalement importés (3.746 VUL-CBU). En gros, ce sont les VUL qui maintiennent relativement l’équilibre du marché, mais ce sont les voitures de tourisme importées qui constituent toujours le gros des ventes. Et dans cette dernière classification qui nous importe le plus et dans on publie régulièrement un tableau récapitulatif et partiel des marques les plus diffusées, c’est toujours Kia Motors Maroc (KMM) qui reste en tête. Avec 644 VP vendues, son cumul trimestriel atteint 1948 unités, ce qui lui permet d’avoir une part de 13,5% sur le marché des VP importées. On annoncera au passage que cet importateur (KMM) sera bientôt représenté dans le marché des VUL avec un modèle de petit camion, à savoir le K2700 monté localement (dans l’usine de MAN).
Juste derrière, arrive Peugeot Maroc qui a vendu 1.632 VP-CBU en 2009, dont 587 durant le seul mois de mars. L’importateur de la marque au lion peut désormais miser sur la 107 pour accroître ses livraisons dans les mois qui viennent et ce, en attendant l’arrivée d’une autre nouveauté de taille : la 206+. Sur la troisième marche du podium, Renault a pu écouler 527 VP importées le mois dernier et 1.423 depuis le début de l’année. La filiale marocaine du losange détient de ce fait une part de 9,88% sans compter ses ventes phénoménales de Kangoo montés localement. Autre importateur à détenir une importante part de marché, Toyota du Maroc (8,99%) a livré 1.295 VP durant le trimestre écoulé, dont 342 le mois dernier. TDM affiche certes une variation négative (-5,89%) par rapport à la même période l’an dernier, mais ses ventes constituent bien une performance. D’abord, parce qu’il ne dispose pratiquement d’aucune nouveauté dans sa gamme. Ensuite et surtout, du fait que ses tarifs soient durement impactés par la hausse du yen. Rien de tout cela pour la marque Hyundai qui pointe à la cinquième place de ce classement, avec 1.197 VP vendues en 2009, dont 466 en mars. Les i10, Accent et autre Santa Fe continuent à attirer et séduire la clientèle dans les showrooms de Hyundai. Le reste du Top-10 est surtout marqué par les bonnes croissances enregistrées par Volkswagen et Ford, soit respectivement 23 et 14,6%. Fermant le Top-10, Honda se maintient dans ce classement, bien que ses ventes se soient un peu érodées (166 en mars), entraînant une variation trimestrielle négative (-21%). On notera aussi la dégringolade de Suzuki Maroc, qui laisse sa 11ème place à Chevrolet, après n’avoir livré que 30 véhicules le mois dernier et un total de 284 depuis le 1er janvier dernier, soit un plongeon de 44% ! Du côté des labels haut de gamme, Mercedes récolte le fruit de ses promos opérées principalement sur la gamme Classe E. Ainsi, sur les 194 Mercedes vendues durant le premier trimestre, 100 l’on été en mars. On assiste toujours à un joli coude-à-coude entre Audi et BMW qu’une dizaine d’unités sépare au classement mensuel, comme au cumul trimestriel. Enfin, le marché des VP-CKD est toujours en forme et en particulier une certaine Logan. Sur les 8.430 voitures de tourisme vendues en 2009, la petite berline de Dacia revendique la moitié (4.213 unités), confirmant et conservant son statut d’automobile la plus plébiscitée par les Marocains. Tout cela, fait qu’au total, le marché automobile national maintient son équilibre. Amine Cherkaoui, le directeur délégué de l’Aivam, est de cet avis, affirmant que «le marché automobile stagne, mais ne recule pas». Un état de fait dont les raisons sont difficiles à cerner, même s’il semblerait qu’une grande portion de la clientèle se soit engagée, depuis quelques mois maintenant, dans un attentisme inexpliqué. Certains attendent une hypothétique baisse des prix, d’autres osent moins s’engager dans des crédits…
Espérons qu’avec l’arrivée des beaux jours et d’une belle brochette de nouveautés, le moral des ménages finisse par retrouver des couleurs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *