Volvo fête les 50 ans de la ceinture de sécurité à 3 points

Volvo fête les 50 ans de la ceinture de sécurité à 3 points

Tirer la ceinture, la boucler et la relâcher en veillant à ce qu’elle soit bien tendue… Voilà un simple geste manuel devenu presque anodin, mais obligatoire pour les conducteurs du monde entier. Pourtant, il y a tout juste cinquante ans, ces mouvements de main et ceinture n’existaient pas encore.
En effet, c’était le jeudi 13 août 1959 qu’avait été livrée une Volvo PV544, la première voiture au monde équipée en série de ceintures de sécurité à trois points. Au cours des cinquante années suivantes, ce type de ceinture sauvera bien plus d’un million de vies. Merci qui ? Son inventeur, un certain Nils Bohlin. Cet ingénieur, issu du monde de l’aviation et ayant œuvré au développement de sièges éjectables, a fini par rejoindre Volvo. À l’époque, la sécurité est tout sauf une priorité chez la plupart des constructeurs automobiles, mais pas chez Volvo. La marque suédoise, considérée comme pionnière en la matière, avait très tôt démarré des crash-tests en tout genre et étudié la résistance de ses véhicules. Certes, la ceinture abdominale à deux points existait déjà (et depuis les années 30) et constituait alors la solution la plus commune. Mais elle ne protégeait pas assez efficacement ses utilisateurs, surtout à grande vitesse. Nils Bohlin va alors se pencher sur les terribles forces générées par une collision et en comprendre les principes physico-mécaniques. De ce fait, il mettra au point une ceinture combinant des points majeurs: la présence d’une sangle abdominale diagonale avec ancrage de la ceinture sur un point d’attache placé bas, sur le côté du siège, la géométrie de la ceinture formant un «V» pointant vers le sol et le fait que la ceinture reste fermement en place sous la charge. Un pas de géant vers une meilleure sécurité en voiture venait alors d’être franchi, puis Volvo généralisa la ceinture à 3 points sur tous ses modèles. Durant les années 60, le constructeur suédois mène à tambour plein des comparaisons spectaculaires et des rapports d’accidentologie sur différents types de ceintures. Des études scientifiques qui finirent par convaincre le monde entier du bien-fondé de cet équipement, démontrant clairement que la ceinture de sécurité sauvait des vies humaines et réduisait les risques de blessures de 50 à 60%. Si bien que plusieurs experts et accidentologues s’accordent aujourd’hui à penser et affirmer que la ceinture de sécurité à trois points constitue l’innovation sécuritaire la plus significative de l’histoire de l’automobile !

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *