17ème Festival international du cinéma méditerranéen de Tétouan : Onze films en compétition

17ème Festival international du cinéma méditerranéen de Tétouan : Onze films en compétition

La 17ème édition du Festival international du cinéma méditerranéen de Tétouan aura lieu du 26 mars au 2 avril. C’est le réalisateur russe Igor Minaiev qui préside le jury du long-métrage, Il sera entouré de Khaled Youssef, metteur en scène égyptien, Maurizio Zaccaro, réalisateur italien, Noureddine Affaya, universitaire marocain, Jean-Pierre Rhem, délégué général de FiDMarseille, et Margarita Maguregui Fernandez, directrice du Festival international du cinéma Indépendant de Barcelone, indiquent les organisateurs. La 17ème édition du Festival international du cinéma méditerranéen de Tétouan connaîtra la participation de 14 pays, et la projection d’une cinquantaine de films. Ainsi 11 films sont en lice pour se partager les six prix du festival, prix du public, de la meilleure interprétation masculine, de la meilleure interprétation féminine, de la première œuvre, du jury et le Grand prix du Festival. Le Maroc participe à la compétition long-métrage avec «Aile d’amour» de Abdelhay Laraki et «La mosquée» de Daoud Aoulad Sayad. Sont également en lice «La mousquitera» de Agosti Vila (Espagne), «Kosmos» de Reha Erdem (Turquie), «Le quattro volte» de Michelangelo Frammartino, «La bella gente» de Ivano de Matteo (Italie), «Angéle et Tony» de Alix Delaporte (France), «La place» de Dahmane Ouzid (Algérie), «Deux filles d’Egypte» de Mohammed Amine (Égypte), «678» de Mohammed Diab (Egypte). On note aussi «Damascus avec mon amour», de Mahmoud Abdelaziz (Syrie). Ces films sont produits en 2010 et 2011, lit-on dans le communiqué de presse. Dans la catégorie des films hors compétition, le Maroc présente «Larbi» de Driss M’rini (Maroc, 2011), «Majid» de Nassim Abassi (Maroc) sont aussi programmés «Baaria», film de Guiseppe Tornatore (Italie), «Cellule 211» de Daniel Monzon (Espagne), «Vénus noire » de Abdellatif Kachich (Tunisie), «Rodage» de Nidal Al-Dibs (Syrie), « Potiche» de François Ozon (France), «Fin décembre» de Moez Kamoun (Tunisie). Notons que ce rendez-vous cinéphile sera marqué par l’hommage qui sera rendu aux réalisateurs : Claude Chabrol (France), Daoud Abdelsayad (Egypte), Nouri Bouzid (Tunisie), Abdelkader Lagtaâ (Maroc) et Chus Gutierrez (Espagne). Par ailleurs, le cinéma mexicain sera présent avec «Espiral» de Jorge Pérez Solano (2009) et «Chico grande» de Felipe Cazais (2010), indiquent les organisateurs. Une rétrospective de divers films et courts- métrages du cinéma grec sera représentée, entre autres, par «L’Académie de Platon» de Filippos Tsitos (2009), «Athanasia, des secrets bien gardés» de Panos Karkanevatos (2008) et «Eduart» de Angeliki Antoniou (2006). Par ailleurs, un colloque sous le thème : «Film documentaire : problématiques, thèmes et défis», ainsi qu’une table ronde sur «Les expériences éducatives et associatives dans la promotion de cinéma en Méditerranée» seront organisés en marge de ce festival marqué par des rencontres et débats avec les réalisateurs, les professionnels et les délégations grecque et Mexicaine.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *