2ème édition des états généraux de la culture: L’Association Racines se rapproche encore plus du public

2ème édition des états généraux de la culture: L’Association Racines se rapproche encore plus du public

La 2ème édition des «états généraux de la culture» sera essentiellement consacrée, à travers des rencontres, à l’évaluation des politiques culturelles au Maroc.

La 2ème édition des états généraux de la culture, prévue du 10 au 12 novembre à la Fabrique culturelle des anciens abattoirs de Casablanca, s’annonce festive, artistique et ouverte à tout le public. «Nous avons voulu faire de cette édition un événement artistique et populaire, alliant une programmation variée et des moments de travail et de restitution sur les politiques culturelles au Maroc», a annoncé Aadel Essaadani, coordinateur général de l’Association Racines pour le développement culturel au Maroc et en Afrique, lors d’une conférence de presse tenue hier à Casablanca.

Comme nous l’avons annoncé dans l’une de nos éditions précédentes, la seconde phase des «états généraux de la culture» dont la première édition a été organisée à Rabat en 2014 sera marquée par la participation de différentes organisations, associations et partenaires venus d’Europe, du Moyen-Orient, d’Afrique et du Maroc. Elle sera essentiellement consacrée, à travers des rencontres, à l’évaluation des politiques culturelles au Maroc. «Des analyses et diagnostics seront présentés par des institutions publiques et la société civile et soumises au débat public. Toute la chaîne de valeur d’une politique culturelle sera évoquée, de l’éducation artistique à l’école, jusqu’à la diffusion et l’éducation populaire, en passant par la formation professionnelle artistique, technique et administrative», indique-t-on.

Cette 2ème édition sera également dédiée au suivi des recommandations issues des premiers états généraux de la culture. D’ailleurs, elle sera le moment de présenter les résultats de l’enquête sur les pratiques culturelles. Il s’agit d’une enquête financée par le Fonds international pour la diversité culturelle de l’Unesco. Elle a été réalisée à partir d’un échantillon représentatif de la population, en termes de genre et d’âge, de répartition géographique (rurale et urbaine), de catégories socioprofessionnelles. Outre ces rencontres, le programme offre plusieurs ateliers placés sous plusieurs thèmes dont notamment «La gestion de la culture… l’enjeu des compétences», «Liberté des créations et d’expression artistique» et «Incubateur de structures culturelles». Le public bénéficiera par ailleurs d’une programmation artistique ouverte au grand public. Elle comprend des expositions, des installations, des spectacles musicaux, mais aussi plusieurs spectacles de théâtre à l’occasion de la célébration du 10ème anniversaire du théâtre nomade.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *