9ème édition du Festival international du film de Marrakech : Perezcano remporte l’Étoile d’or

9ème édition du Festival international du film de Marrakech : Perezcano remporte l’Étoile d’or

Après neuf jours de cinéma et de suspens le palmarès de la 9ème édition du FIFM a été dévoilé samedi 12 décembre lors de la clôture du festival. Et le grand Prix du festival a été accordé au réalisateur mexicain Rigoberto Perezcano pour son film Northless. «J’aimerais partager ce prix avec tous les immigrés de Marrakech et de Mexico», a déclaré le lauréat en recevant le prix des mains du président du jury Abbas Kiarostami. Un autre film ayant largement remporté la sympathie du public a été primé. Il s’agit du film «Les barons» de Nabil Ben Yadir qui a reçu le Prix du Jury. «La passion du cinéma est au cœur de ce festival», a souligné lors de la remise de ce prix Alphonso Curon le réalisateur du film Harry Potter qui avait animé vendredi le dernier master class du festival. «Je sais ce que représente un prix pour un réalisateur. C’est un soutien et un encouragement pour continuer» a déclaré pour sa part le réalisateur Jim Jarmousch, un autre grand maître qui a fait sa leçon de cinéma lors de cette 9ème édition. Jim Jarmouch a remis un autre prix du jury du FIFM, cette fois-ci à la réalisatrice malaisienne Charlotte Lim Lay Kuen pour son film «My dauther». «Je n’ai jamais pensé être un jour à côté de Jim Jarmousch. Je vous aime M. Jarmousch». Le Prix de la meilleure interprétation féminine a été décerné à Lotte Verbeek pour sa prestation dans «Noting personal». «Je vous remercie de m’avoir accordé ce prix. Je n’ai pas pu être présent à cette cérémonie de remise des prix parce que je suis en train de tourner un film en Italie. Je remercie tout ceux qui ont participé à ce film», a déclaré au nom de l’actrice primée le consul des Pays-Bas au Maroc, Mark Vinker, à qui le prix lui a été remis des mains de l’acteur et réalisateur marocain Mohamed Nadif. «Remettre un prix c’est reconnaître le travail d’un artiste et le talent d’un acteur », a dit l’actrice et réalisatrice Maria De Meideros qui a été membre du jury lors de la 7ème édition du Festival avant de remettre le Prix de la meilleure interprétation masculine. Et c’est l’acteur danois Cyron Melville qui a reçu ce prix pour son rôle dans «Love and Rage ». «Je remercie le réalisateur de ce film pour m’avoir donner l’occasion de jouer un tel rôle, un rôle si intéressant. Je remercie ce festival et j’aimerais revenir au Maroc l’année prochaine et les années suivantes».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *