Abdelkader Lotfi tire sa révérence

Abdelkader Lotfi tire sa révérence

L’acteur et comédien marocain Abdelkader Lotfi est décédé lundi soir 22 décembre à Casablanca des suites d’une longue maladie. Ses obsèques ont eu lieu mardi au cimetière Achouhada à Casablanca, aux côtés de ses confrères et frères de parcours Hassan Skalli, Omar Chenbout récemment décédés. Dans une atmosphère de recueillement et de piété, feu Lotfi, a été inhumé après la prière d’Al Asr, en présence de plusieurs personnalités de différents horizons. L’un des illustres comédiens de la première génération d’acteurs marocains, Abdelkader Lotfi était connu pour son professionnalisme, son sens de l’humour et ses qualités humaines. La carrière de Abdelkader Lotfi a été marquée par ses multiples rôles au cinéma, au théâtre et à la télévision nationale. Le public marocain se souviendra de lui dans le rôle de «Hassan Jebbour» dans le sitcom Lalla Fatéma aux côtés des acteurs Khadija Assad et Aziz Saâd Allah. 
Parmi ses rôles pour le grand écran, on note sa prestation dans le long-métrage «Où vas-tu Moshé?» du réalisateur Hassan Benjelloun où il jouait aux côtés du regretté Hassan Skalli.
«Abdelkader Lotfi était acteur merveilleux. C’est un comédien qui donne une plus-value à chacun des rôles qu’il interprète. Et ce en y ajoutant une magie incomparable», a déclaré à ALM Hassan Benjelloun.
«Il pouvait offrir aux réalisateurs avec lesquels il collaborait un énorme choix d’interprétation et d’approches dans son jeu scénique. On n’était jamais limité avec lui», ajoute le réalisateur.
Le regretté avait également joué dans le téléfilm «Miitaf abi» (Le manteau de mon père), le deuxième téléfilm du réalisateur Aziz Salmy. «Même si on n’avait pas le même âge, nous étions de bons copains moi et Abdelkader Lotfi. Il avait un esprit jeune et il restera toujours parmi nous dans nos cœurs», a révélé Aziz Salmi ému. Et d’ajouter : «C’est une perte pour tous les Marocains».
Outre son professionnalisme, son sérieux et son génie d’acteur, feu Abdelkader Lotfi se distinguait par son ouverture d’esprit, sa culture et sa nature conviviale.
Il avait fait ses débuts au conservatoire municipal de musique et au théâtre municipal de Casablanca puis avec la troupe de théâtre amateur «Attajriba» notamment en jouant dans des pièces comme «Al Ghoul», «L’inspecteur Gogol» entre autres pièces. L’acteur a par la suite joué dans de grandes productions marocaines mais aussi étrangères.  Il était également connu pour son engagement et son militantisme au sein du Syndicat national des professionnels du théâtre en étant membre de la section de la ville de Casablanca. «Hier, c’étaient les acteurs Omar Chenbout, Hassan Skalli et aujourd’hui c’est l’acteur Abdelkader Lotfi qui s’en va. On apprend avec une profonde tristesse à chaque fois qu’une personnalité de la famille des artistes et du cinéma national s’éteint», a souligné Hassan Nafali président du Syndicat national des professionnels du théâtre. «Au nom de tous le Marocains, j’adresse toutes mes condoléances à sa famille, à ses amis et à tous les artistes marocains. Puisse Dieu l’accueillir en Sa Sainte Miséricorde», a poursuivi Hassan Nafali qui était présent au côtés de la famille du défunt.
«Son visage magnifique ajoute un grain de sel à chacun des rôles qu’il interprète. Je voulais lui proposer de jouer dans l’un de mes prochains films. Malheureusement, il était de plus en plus fatigué ces derniers temps», a révélé le réalisateur Mohamed Ismail.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *