Agadir capitale des festivals des musiques du monde en septembre

Agadir capitale des festivals des musiques du monde en septembre

Une première pour la ville d’Agadir et pour les pays du Sud. La destination accueillera la réunion annuelle du réseau des festivals des musiques du monde et ce, du 20 au 23 septembre. Cette rencontre regroupera donc, à Agadir, la plus importante fédération des festivals des musiques du monde. L’European Forum of Worldwide Music Festivals 2012 (EFWMF) réunit des membres de différents pays du monde, entre autres la Norvège, la Hollande, la France, la Belgique, l’Estonie, le Brésil, la Slovénie, la Suède, le Danemark et l’Italie. «Avec des structures provenant de plus de 20 pays, ce réseau de festivals indépendants des musiques du monde compte une cinquantaine de membres dont Timitar. Fondé en 1991, l’EFWMF accueille, chaque année dans ses différents festivals, plus de 3 millions de spectateurs. Ses actions sont relayées dans le monde entier non seulement par ses membres, mais aussi par des structures formelles et informelles ; fondations, représentations des bureaux d’export de la musique des pays partenaires», annonce Brahim El Mezned, directeur artistique de Timitar. Une belle initiative qui permettra, non seulement de promouvoir la ville comme destination culturelle, mais aussi de créer une plate-forme de rencontres entre les artistes nationaux et régionaux et les professionnels du champ artistique au niveau mondial. Un apport combien important pour la promotion des artistes. «Bien que les échanges d’informations, d’expériences ou de contacts entre ses membres soient au cœur de son activité, l’EFWMF poursuit sa réflexion et son action sur de nombreuses problématiques, notamment la circulation des artistes (export, visas, coordination des tournées…). Il entretient également des contacts avec des festivals hors Europe et avec d’autres réseaux travaillant sur les musiques du monde», explique-t-il. Il est à noter que la présence du EFEWMF est incontestable dans les différents salons internationaux de musique. Par ailleurs, ce réseau voue spécialement ses efforts aux sujets artistiques.
«Basé sur la tolérance, l’échange culturel, l’EFWMF est ouvert principalement aux festivals européens et depuis peu à quelques festivals hors Europe, qui ont la même approche mondiale sinon transnationale de la musique et de sa présentation dans ses styles traditionnels, ethniques, folk, world music… Dans cette démarche, l’EFWMF a développé le Womex (World Music Expo), le plus grand marché des musiques du monde, et a fondé le Strictly Mundial, marché alternatif des musiques du monde», ajoute-t-il.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *