Au cœur du plateau de tournage de «Taghrida»

Au cœur du plateau de tournage de «Taghrida»

Samedi, l’équipe chargée de ce programme a squatté les studios de la SNRT à Aïn Chock pour entamer le tournage de l’épisode consacré à la chanteuse Houda Saad. ALM a accompagné, en ce jour, ladite équipe pour prendre connaissance de visu du concept de l’émission artistique «Taghrida».

L’élaboration de celui-ci était, bien évidemment, entamée depuis quelques mois par l’animatrice Fatima Ifriqui qui a travaillé aux côtés, entre autres, de Rachid Hoummane, directeur artistique du pôle programmation à la SNRT.     
 
Un décor accueillant   
      

A l’arrivée au studio, le travail sur les dernières retouches au niveau du plateau était entrepris d’arrache-pied. A première vue, le décor est accueillant de par les couleurs des installations et des effets de lumière. «Nous avons essayé de refléter le titre de l’émission dans un décor sous forme de nid entouré de lumières chaudes», a expliqué à ALM M. Hoummane qui a précisé que l’émission est une production entreprise au niveau interne de la SNRT en conformité aux cahiers des charges.    

A son tour, l’orchestre était déjà installé sur un podium et avait entamé les interprétations du générique. Pour sa part, la styliste avait déjà fait le choix des costumes de l’animatrice en fonction du décor.
 
Taghrida animée par Zineb Saber

Parallèlement, les responsables dudit programme se sont réunis, dans les coulisses, pour convenir d’une version finale du conducteur de ce talk-show qui sera animé par Zineb Saber. «C’est ma première expérience avec la télévision marocaine. Bien que je sois installée en Tunisie où j’ai animé une émission, j’ai toujours envie de garder de fortes attaches avec mon pays et le public marocain sans avoir à changer d’accent. Et j’espère que Taghrida offrira une nouvelle vision au téléspectateur marocain», confie à ALM l’animatrice marocaine, âgée de 25 ans, qui dit avoir vivement apprécié le concept de l’émission.

Un programme innovant

A propos de cette idée, le directeur artistique précise : «Il fallait absolument une émission qui soit dédiée à cette nouvelle vague de chanteurs marocains. Ce sont des artistes talentueux qui produisent chaque année et se battent tous seuls du moment que nous n’avons pas d’industrie de la musique au Maroc. Alors le programme est un tremplin, voire un espace, qui va accueillir ces artistes». Quant à l’appellation de l’émission, les initiateurs l’ont choisie pour faire d’une pierre deux coups. Au-delà de la signification arabe du mot, celui-ci insinue également une déclaration. «Taghrida vient du chant et exprime également l’idée des réseaux sociaux. Et c’est vrai que tous les chanteurs qu’on accueille existent de par les avantages offerts par ces réseaux et Internet. C’est aussi un titre qui va interpeller les artistes et les jeunes qui sont friands de ces sites», détaille M. Hoummane.
 
Silence on tourne !

Pour mieux exprimer cette idée de réseaux sociaux, Taghrida comprendra une rubrique qui leur est dédiée. L’émission n’étant pas en direct, l’animatrice va consulter le profil Facebook de la star et à partir des réactions des internautes, elle va concocter un questionnaire pour l’artiste.
En outre, le conducteur du programme d’environ 52 minutes contient une séquence appelée «Fan». Dans l’épisode consacré à Houda Saad, c’est l’actrice Fatima Khair qui exprime son vif émoi à l’égard de la voix de cette chanteuse.

Aussi, Taghrida comporte, entre autres, un «coup de cœur» pour un pionnier de la chanson marocaine, à l’instar de Naima Samih que l’artiste invitée apprécie. Le conducteur comprend également un passage appelé «Pour la première fois» lors duquel un artiste novice se voit offrir la chance d’interpréter sa première chanson aux côtés de la star invitée. Le tout étant entamé par un portrait défilant le profil de l’artiste, ses succès et pourquoi pas ses défaites, voire présenté devant un public bien encadré lors du tournage qui s’est déroulé en souplesse. Bien évidemment, le réalisateur de l’émission n’osait pas intervenir à chaque fois qu’il le jugeait utile.
 
Houda Saad et les autres…  

Outre cette chanteuse, d’autres stars seront invitées à cette émission bimensuelle à l’image de Nabila Maan et Hatim Ammor. L’épisode consacré à Ghani ayant été tourné lundi. Quant à la bande-annonce, elle est prévue d’être conçue cette semaine. Alors braquez vos regards sur Al Oula et bon spectacle !

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *