Autres grandes fictions étrangères en tournage au Maroc: Voici les toutes premières révélations

Autres grandes fictions étrangères en tournage au Maroc: Voici les toutes premières révélations

Le tournage de la 3ème saison de la célèbre série politique française «Les hommes de l’ombre» a débuté le 15 avril et se terminera le 15 mai. Elle sera tournée à Casablanca, Mohammedia et Benslimane.

Nous avons annoncé, il y a récemment, le tournage de la fameuse série «Prison Break» au Maroc, d’autres grandes fictions étrangères sont bien évidemment en plein tournage au Royaume. Il s’agit en premier lieu de la célèbre série politique française «Les hommes de l’ombre» de Fred Garson. L’information qui est annoncée sur le site du Centre cinématographique marocain indique en effet que le tournage de la 3ème saison de cette série a débuté le 15 avril et se terminera le 15 mai. Selon la même source, la série sera tournée à Casablanca, Mohammedia et Benslimane.
Diffusée depuis 2012 sur France 2, cette fiction avait connu une grande audience à ses débuts.

La 3ème saison de cette série décrira la chute du gouvernement, en six épisodes de 52 minutes. Elle réunit plusieurs acteurs dont Bruno Wolkowitch, Carole Bouquet et Nicolas Marié. Autre fiction canadienne qui entamera son tournage à partir du premier juillet. Il s’agit de la série de tous les records pour Amazon «The Man in the High Castl» de Ridly Scoot et Philip K. Dick. Ces réalisateurs ont choisi le sud du Maroc comme lieu de tournage. L’équipe de cette série débarquera dans plusieurs villes marocaines dont Essaouira, Sidi Ifni, Ouarzazate, Erfoud, Rissani, Jbel Mdouer, Merzouga, Errachidia, Gorge Todra et Gorge de Dad. Cette série est inspirée du livre «Le maître du haut château». Ce roman publié en 1962 décrit une société moderne fictive issue d’une défaite des alliés dans la Seconde Guerre mondiale.

Par ailleurs, l’histoire de ce film se déroule principalement à San Francisco. Elle suit le destin de plusieurs personnages résistants qui essayent de survivre à l’invasion des deux puissances, tout en cherchant à faire passer clandestinement des films décrivant un monde où les alliés auraient gagné. Outre ces deux grandes fictions, deux autres longs métrages sont actuellement en tournage au Maroc. Il s’agit des films français «Prendre le large» de Gaël Morel et «La promesse de l’aube» d’Eric Barbier.

«Prendre le large» est le 6ème long métrage de Gaël Morel après «A toute vitesse», «Les chemins de l’oued», «Le Clan» «Après lui» et «Notre paradis». Il est en tournage depuis dix jours au nord du Maroc. Pour son film, le cinéaste a choisi Sandrine Bonnaire pour le rôle principal. L’actrice incarne Edith, 45 ans, ouvrière dans une usine textile, qui voit sa vie bouleversée par un plan social. Loin de son fils et sans attache, plutôt que le chômage, elle est la seule à choisir de rejoindre son usine qui a été délocalisée au Maroc. Outre Bonnaire, on retrouve également l’actrice marocaine Mouna Fettou, Lubna Azabal et Ilian Bergala.
Enfin, le film «La promesse de l’aube» d’Eric Barbier dont le tournage a commencé le 20 avril et qui s’achèvera le 6 juin. Le film sera tourné à Merzouga, Errachidia, Erfoud, Rissani et Ouarzazate. Inspiré du roman éponyme de Romain Gary (publié en 1960), ce film met en vedette Pierre Niney et Charlotte Gainsbourg.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *