Comédie musicale : «Piaf toujours» en tournée au Maroc

Comédie musicale : «Piaf toujours» en tournée au Maroc

Initiée par Maïa Vion, écrivaine française, associée à Christy Caro, professeur de chant et créatrice de spectacle, la comédie musicale «Piaf toujours» prévoit de réunir un public estimé à 18.000 personnes à travers les principales villes du Maroc. Les organisateurs prévoient de faire le tour de sept villes : Rabat, Casablanca, Marrakech, Agadir, Fès, Meknès et Tanger. Les organisateurs  ambitionnent aussi de traverser les frontières pour atteindre d’autre pays du monde. La première présentation du spectacle est programmée pour le 8 février 2008 au théâtre Mohammed V à Rabat.
A travers ce spectacle,  qui retrace la vie de la fameuse Diva, Edith Piaf, depuis ses débuts jusqu’à son décès, l’occasion sera offerte à des jeunes artistes marocains de s’exprimer et de faire découvrir leurs multiples talents au public. «C’est une chance pour nous de participer à ce grand travail d’équipe où chacun joue un rôle capital dans sa réussite. De là, la seule vedette dans ce spectacle, c’est la troupe. C’est aussi une chance pour plusieurs d’entre nous d’apparaître sous d’autres lumières, sous un autre contexte, celui de la comédie», a déclaré à ALM le jeune artiste Omar Ahlafy, qui participe à cette comédie musicale et qui fut demi-finaliste de l’événement «studio 2M» dans l’édition 2004. Plusieurs jeunes artistes passés par ce même événement figurent dans l’affiche de «Piaf toujours». Parmi eux, Joudia Belkabir, 1er prix 2004, qui interprète le rôle principal de Piaf, Marouane El Bekri, 1er prix 2007, qui interprète le rôle de Marcel Cerdan, Ousman Mounir et Ali El Bekri. Ceux-là, aux côtés d’autres jeunes artistes tout aussi talentueux, seront encadrés par des professionnels, des coachs et des managers qui ont fait leurs preuves dans le domaine artistique.
Cette comédie musicale raconte la vie de Piaf, depuis le jour où elle chantait dans la rue et dans lequel elle fut découverte par un gérant de cabaret, passant par sa vertigineuse gloire, jusqu’à son décès. L’univers  de Piaf, avec toutes les personnes qui étaient autour d’elle, les carrefours, les moments forts et les choix ayant déterminé son destin sont tous présents dans ce spectacle. Selon les organisateurs, «l’accent  a été mis sur la perception artistique et la propension naturelle de Piaf à aider et à sortir de l’ombre de grands artistes, tels que Charles Aznavour, Yves Montand ou encore George Moustaki, qui, tout comme elle, ont marqué l’histoire de l’art en France et dans les pays francophones.» Ainsi, pour eux, ce volet a  été choisi parce qu’il illustre l’un des objectifs majeurs de cette comédie, à savoir 0la promotion des jeunes talents. Outre cela, on y retrouve le séjour de Piaf au Maroc avec le boxeur Marcel Cerdan qui a marqué sa vie.  D’où, à travers des reprises de chansons fusionnant différents styles maroco-andalous, sera rendu hommage à des chanteurs marocains contemporains de Piaf et à la culture amazighe. En plus des reprises des chansons de Piaf et de quelques artistes français, sont prévues des chorégraphies composées de flameco, de danses contemporaine, orientale et gnaouie. 
Ainsi, à travers ce spectacle, sera diffusée «Une grande leçon de vie» et seront portés des messages de courage, d’espoir et d’amour.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *