«Dans un esprit d’ouverture, de retrouvailles et d’échange»

ALM : C’est la première édition du Festival international du film de l’étudiant, en quoi consiste cet
événement ?
Wafaâ Borkadi : Le Festival international du film de l’étudiant  dans  sa première édition est inscrit dans le cadre des activités culturelles et artistiques de notre association «Arts et Métiers». Placé sous le signe «Dialogue entre les cultures», cet événement artistique et culturel se veut une  manifestation qui oeuvre pour la promotion des  films conçus et réalisés par les étudiants lauréats des établissements de cinéma nationaux et internationaux. Et ce à travers une compétition qui comprend trois catégories : «Film d’animation», «Film de fiction», «Film documentaire» et dont les prix seront décernés par Ericsson et l’association. Il y aura également le «prix public», délivré par  la société Insprite média à partitr du vote du public dans le site mooja.ma et le «prix 2M», décerné au meilleur réalisateur.
Parmi les pays participant à cette manifestation, on cite l’Egypte, Tunisie, Belgique, Bulgarie, France, et Liban.

Quels sont les objectifs du festival ?
Tout d’abord, le festival tend à promouvoir les films des étudiants  qui sont réalisés pendant leurs cursus de formation. Il vise à développer le savoir-faire des étudiants dans un esprit d’ouverture, de  retrouvailles et d’échange interprofessionnel. Il  a également pour objectifs de fédérer les étudiants et les professionnels du secteur audiovisuel d’ici et d’ailleurs, et de développer des liens de partenariat et de collaboration avec les acteurs du secteur du cinéma (Instituts de formation, CCM, ministères concernés sur le plan national).
Dans quel cadre intervient l’organisation de ce festival?
L’idée d’organiser ce festival intervient dans le cadre de l’essor que connaît le secteur de l’audiovisuel au Maroc grâce aux efforts déployés par tous les acteurs concernés qui œuvrent pour le développement et la promotion  des métiers du cinéma. Ces métiers sont  en vogue actuellement  et englobent  plusieurs profils d’emploi, sachant bien que derrière une  production  audiovisuelle, il y a une équipe potentielle composée de différents techniciens spécialisés en la matière et qui veillent à la qualité de la réalisation. Cet événement intervient également pour  informer et orienter les jeunes vers ces métiers.

Cette manifestation n’est destinée qu’aux étudiants?
Ce festival dont le but est de faire savoir la production cinématographique des jeunes artistes réalisateurs, est destiné au grand public,  toutes catégories confondues, cinéphiles et les professionnels . 

En quoi consiste le programme?
Le programme du festival s’étale sur 4 jours. Il comporte plusieurs activités : cérémonie d’ouverture et de clôture au théâtre Mohammed VI, les projections de films en compétition  programmés à l’institut Cervantès et l’Institut français de Casablanca. Également sont prévus au menu des ateliers sur les techniques du film d’animation à l’Ecole supérieure des Beaux-arts à Casablanca, une conférence sur les métiers du film d’animation donnée par la société Ubisoft au Théâtre Mohammed VI à Casablanca et un colloque sur «Le film de l’étudiant: quels enjeux» à l’institut Cervantès.

• Propos recueillis par A.HR

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *