Exposition: Aziz Tounsi documente le plan en toiles

Exposition: Aziz Tounsi documente le plan en toiles

«De par mes visites à un grand nombre d’expositions, je n’ai pu remarquer, au Maroc, l’usage de plans sur des toiles !». Ainsi se donne Aziz Tounsi l’exclusivité d’employer les plans en arts plastiques à travers sa prochaine exposition prévue du 3 au 12 décembre à la salle d’exposition «La découverte» à Rabat. Cette exclusivité, susceptible de sembler prétentieuse pour d’aucuns, a pourtant un fondement dans l’esprit de l’artiste-peintre. «L’art consiste à faire des recherches et présenter un produit à valeur ajoutée avec un objectif précis», justifie à ALM l’artiste qui compte à son actif environ 40 expositions et une carrière de 14 ans dans le domaine.

A propos du plan, l’artiste-peintre, qui adhère également à l’école expressionniste, dit «l’utiliser en tant que support» pour ses toiles. L’objectif étant de «documenter ce plan en tant qu’héritage». Pour lui, le plan est la base de toute chose existante sauf qu’il a, selon lui, «disparu de par la mondialisation». Aussi, cette esquisse permet, aux yeux de l’artiste, de faire la différence entre la civilisation dans les milieux urbain et rural. D’où le recours, dans ses œuvres, aux plans d’architecture en tant qu’éléments ayant contribué au développement. «Ainsi le visiteur de l’exposition pourra rechercher le plan et ses insinuations», ajoute l’artiste-peintre en conduisant l’exemple de Gaza. «Le plan des édifices a un côté positif puisqu’il a contribué à l’évolution de la civilisation et un côté négatif de par sa nuisance à l’être humain lorsque ce plan s’effondre de par les bombardements des juifs», détaille Aziz Tounsi.    

En tant qu’expressionniste, l’artiste-peintre  a également recours au corps. «J’utilise celui-ci comme moyen d’expression. A chaque fois qu’un corps est posé sur un plan, les deux, outre les couleurs, se complètent», enchaîne-t-il en précisant qu’il se retrouve en expressionnisme après avoir travaillé sur plusieurs arts dont le figuratif.

Outre cette exposition, Aziz Tounsi organisera d’autres en 2016. En attendant, il dévoilera bientôt des toiles surréalistes aux côtés de celles de l’artiste-peintre Rachid Benabdellah. «J’ai apprécié la manière dont Rachid Benabdellah aborde le délicat. C’est un honneur d’exposer avec lui», déclare Aziz Tounsi à propos de Rachid Benbdellah.
 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *