Festival international du cinéma d’auteur de Rabat : La Chine à l honneur

La Chine sera l’invité d’honneur de la 19è édition du festival international du cinéma d’auteur de Rabat, organisée par l’association du festival international de Rabat pour la culture et les arts, du 27 septembre au 5 octobre 2013, sous le signe  »le cinéma au service du développement global ».

Lors d’une conférence de presse tenue mardi à Rabat, les organisateurs ont indiqué que le choix a été porté sur le cinéma chinois pour être l’invité d’honneur de cette édition, en reconnaissance de l’apport du cinéma chinois dans le 7è art: films populaires, films commerciaux, films élitistes, films qualitatifs, outre sa forte présence sur la scène internationale.

La 19è édition du festival international du cinéma d’auteur, qui sera organisée sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, connaitra la participation de 12 pays, à savoir le Maroc, la France, l’Espagne, l’Italie, l’Allemagne, le Mexique, la Colombie, l’Argentine, le Brésil, l’Iran, la Syrie, la Tunisie et l’Egypte, ont précisé les organisateurs.

Dans le cadre de cette édition, 8 nouveaux films en lice dans la catégorie  »fenêtre sur le cinéma du monde », représenteront la France, l’Irak, le Chili, l’Egypte, la Bosnie, la Croatie, tandis que des films culturels représenteront la France, la Palestine, la Tunisie, l’Egypte, la Bosnie.

Le jury, qui se composera de 9 figures du cinéma en provenance du Maroc, de Palestine, de Côte d’Ivoire, d’Espagne et du Burkina Faso, sera présidé par le réalisateur français Jean-Pierre Krief dont 5 films sont consacrés au Moyen-Orient.

Le festival rendra hommage à plusieurs figures marquantes du cinéma telles l’actrice marocaine Nezha Rahil, le réalisateur français Jean-Pierre Krief, le réalisateur tunisien Nacer Khemir qui a rendu hommage, à travers ses oeuvres, au patrimoine arabo-musulman.

En marge du festival, des colloques seront organisés et s’articuleront autour des axes suivants:  »le cinéma et la dynamique arabe entre la dimension fictive et la dimension documentaire »,  »le cinéma d’auteur »,  »le cinéma du réalisateur tunisien Nacer Khemir »,  »le cinéma et la ville ».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *