Fituc 2019 : Le théâtre à l’heure du changement

Fituc 2019 :  Le théâtre à l’heure du changement

La 31ème édition aura lieu du 2 au 7 juillet

La 31ème édition du Festival international du théâtre universitaire de Casablanca (Fituc) prévue du 2 au 7 juillet, verra la participation de 12 pays, et se tiendra sous le thème «Théâtre et changement», dont le choix s’explique par le reflet de la conjoncture actuelle caractérisée par différents changements.

«L’évolution et les mutations que connaît le monde ont influencé tous les domaines de la vie. L’art et particulièrement le théâtre n’étaient pas loin de ces changements. La notion de changement proposée dans cette édition n’est pas limitée au changement social que le théâtre peut provoquer dans des sociétés précises mais va au-delà. Le changement que nous traitons ici touche les composantes du théâtre sur et en dehors de la scène», souligne le président du festival Abdelkader Gongal, doyen de la Faculté des lettres et des sciences humaines Ben M’sik, Université Hassan II, lors d’une conférence de presse tenue mardi.

D’après lui, «ces changements nous amènent à nous poser des questions relatives aux formations académiques du théâtre, dans les facultés et dans les écoles spécialisées. Les questions touchent également les pré-requis qu’un étudiant souhaitant étudier le théâtre doit avoir, ainsi que le mode de sélection de ces étudiants».

Lors de cette édition, un hommage spécial sera rendu à quatre personnalités nationales en provenance du domaine artistique, académique et médiatique, ainsi que la France qui sera l’invité d’honneur de cette édition. Celle-ci verra la participation de 12 pays, à savoir la France, l’Allemagne, l’Italie, la Côte d’Ivoire, la Chine, l’Ukraine, la Corée du Sud, l’Egypte, le Mexique, les États-Unis, le Japon et le Maroc, pays organisateur. La  procédure du choix des spectacles est conforme aux orientations et aux objectifs de ce projet culturel.

Dans son intervention par l’occasion, Mohamed Amine Moumine, directeur du festival, a traité le volet académique et scientifique de ce projet en se basant sur les résultats des récentes recherches et études autour du théâtre et son environnement. Ainsi, il a annoncé la programmation d’une table ronde qui aura lieu au festival et qui aborde les différentes problématiques autour du théâtre et changement. 

De surcroît, le directeur médiatique du festival Ahmed Tanich a touché le côté médiatique et communicationnel de cet événement, mettant en valeur d’une part les efforts des étudiants faisant partie du comité d’organisation, et d’autre part le rayonnement culturel et artistique du festival sur la Faculté des lettres et des sciences humaines Ben M’sik, Université Hassan II, la ville de Casablanca et notre pays.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *