Hajar Hamouda : «J’ai choisi, dès mes débuts, d’allier l’authenticité à la modernité»

Hajar Hamouda : «J’ai choisi, dès mes débuts, d’allier l’authenticité à la modernité»

ALM : Que représente pour vous votre participation à cette deuxième édition ?

Hajar Hamouda : Ma participation à Tetouan Fashion 2015 est une expérience très enrichissante et un plus pour mon parcours de jeune styliste. J’ai participé à plusieurs événements de la haute couture, mais la particularité de Tetouan Fashion est qu’elle est organisée dans ma ville natale. J’ai tenu, à cet effet, à y présenter ma nouvelle collection, qui a suscité l’admiration aussi bien des professionnels que du public.

Qu’est-ce qui distingue votre travail ?

J’ai choisi, dès mes débuts, d’allier l’authenticité à la modernité, tout en respectant l’identité de nos tenues traditionnelles. J’essaie d’innover et d’apporter des nouveautés dans mon travail. Je cherche à me distinguer, à travers mes collections, par le mélange des couleurs et des coupures, ornées des broderies et des perles pour plaire à tous les goûts. Surtout que bon nombre de femmes marocaines sont toujours à la recherche de nouveautés et de dernières tendances de l’habit traditionnel.

Etes-vous influencée par les anciennes tenues traditionnelles tétouanaises ?

Tétouan est une ville d’art par excellence, qui se distingue entre autres par son patrimoine vestimentaire traditionnel. Outre les artistes plasticiens, les poètes et les écrivains, la colombe blanche a été source d’inspiration pour bon nombre de couturières aux doigts de fée, dont les œuvres sont une référence pour les nouvelles générations de stylistes. Je me souviens d’avoir été, pendant mon enfance, très éblouie par les tenues traditionnelles que portaient les femmes, particulièrement à l’occasion des fêtes de mariage et de baptême. J’ai vu ainsi et au fil du temps se développer en moi une passion pour le stylisme. Et d’ailleurs, mon engouement pour les tenues traditionnelles tétouanaises se reflète sur mon travail.

Avez-vous des projets de nouveaux défilés ?

Je suis en train de travailler avec une styliste espagnole sur la réalisation d’une nouvelle collection de tenues. C’est une nouvelle expérience nous permettant de mettre en avant notre patrimoine vestimentaire commun aux deux rives de la Méditerranée. Je suis aussi en train de préparer des tenues pour des artistes marocaines qu’elles prévoient de porter à diverses occasions.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *