Ibtissam Sebbahi : Nous souhaitons pouvoir organiser un mariage collectif

Ibtissam Sebbahi : Nous souhaitons pouvoir organiser un mariage collectif

ALM : Comment évaluez-vous la première édition du Salon de la mariée de Tanger?

Ibtissam Sebbahi : Nous sommes heureux d’avoir pu doter la ville d’un Salon dédié à la mariée et dont la première édition a connu une réussite à tous les niveaux. Nous avons pu drainer quelque 9.700 visiteurs, vu l’importance et la diversité des stands, mais aussi grâce à la mobilisation de notre équipe et le soutien de nos partenaires. Cet événement a connu ainsi la participation de 32 exposants dont la majorité d’entre eux a exprimé déjà son souhait de prendre part à la prochaine édition.

Par quoi se distingue ce premier Salon ?

Cette première édition se distingue particulièrement par un amalgame entre deux approches : artistique et scientifique. La première favorisant l’éblouissement des sens et des sensations, alors que la seconde s’est manifestée à travers l’organisation des ateliers de formation dont celui tenu sous le thème «La vie du couple, ses obligations et ses devoirs». A cet effet, de futurs couples ont pris part à ces ateliers afin d’avoir plus de connaissances, de conseils et d’orientations sur la manière de mener à bien ce lien sacré du mariage.

Quelle place tient le Salon de la mariée sur l’échiquier des événements culturels et artistiques organisés dans la ville ?

Tanger est une fusion de plusieurs cultures, elle est à la fois ville moderne et historique, connue par sa richesse patrimoniale. Nous avons voulu que ce Salon soit un pion-phare visant à contribuer à faire découvrir les richesses culturelles de ce patrimoine ancestral par une nouvelle approche basée sur le marketing et la communication participative entre les exposants et leurs clients. Le Salon constitue de ce fait un lieu d’échange et de diffusion du savoir-faire et de savoir-être permettant de mieux s’intégrer et s’épanouir dans la vie professionnelle.

Quel est l’apport de ce Salon pour la ville ?

Comme je viens de le dire, notre Salon veut apporter de la valeur ajoutée, touristique et organisationnelle ainsi que socio-économique. Les visiteurs bénéficient dorénavant de plus de choix et d’opportunités pour mieux organiser et animer leurs fêtes de mariage eu égard à la diversité et à la multiplicité des exposants.

La deuxième édition gardera-t-elle le même objectif ?

Certainement que le deuxième Salon gardera les mêmes objectifs que le premier tout en donnant plus d’opportunités aux exposants et visiteurs. Nous souhaitons pouvoir organiser un mariage collectif au profit des jeunes couples issus de familles démunies. Mais la contrainte du lieu et de l’espace pour l’organisation de cet événement s’impose toujours et nous empêche de concrétiser ce souhait. Nous appelons les autorités locales et les responsables à nous aider à atteindre cet objectif.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *