Indiscrétions : Sanâa Akroud en tournée

Indiscrétions : Sanâa Akroud en tournée

La star de « Douiba » vient de terminer le tournage dans le téléfilm « Souk Ensa » de Fatéma Boubekdi. Pour rappel, ce téléfilm  sera projeté sur 2M pendant le mois de ramadan prochain. A présent Sanâa Akroud effectue une tournée de la pièce « Les jardins de Lorca » une adaptation du chef-d’œuvre du même nom du dramaturge espagnol : Federico Garcia Lorca. L’équipe qui fait partie de cette pièce s’est déjà rendue à Chaouen, Tan Tan. Maintenant prochaine destination : Meknès pour le 22 juillet pour terminer dans le sud marocain. La dernière représentation de cette saison est prévue pour le mois d’août prochain. Pour l’instant Sanâa Akroud n’a pas de proposition pour jouer dans des longs métrages. Elle préfère montrer ses preuves dans le théâtre et dans la télévision. C’est d’ailleurs le petit écran qui l’a révélée au grand public. Avec son succès dans le téléfilm : « Douiba » toujours avec Fatéma Boubekdi, Sanâa a pu se frayer une place dans l’univers du 7ème art.

Abderrahmane Tazi boude les salles obscures

Le réalisateur Abderahmane Tazi vient de boucler son téléfilm : « Les tourments de Houssein ». Le montage et le mixage de ce téléfilm sont à présent terminés et il sera programmé pour le mois de septembre sur 2M. Aberahmane Tazi semble se pencher ces derniers temps sur les téléfilms, mais qu’est-ce qui pourrait expliquer cet engouement du réalisateur. Contacté par ALM, Abderahmane Tazi s’explique : « j’ai plein de scénarios de longs métrages mais je ne veux pas m’aventurer à en réaliser étant donné que les gens ne vont plus au cinéma ».
Le réalisateur ajoute que le nombre d’entrées aux salles obscures est passé de 20 millions à moins de 5 millions. C’est pour cette même triste raison que le réalisateur préfère réaliser pour l’instant des téléfilms. « Là au moins je sais que les gens vont me suivre » déclare-t-il in fine. Abderahmane Tazi ficèle déjà son prochain téléfilm : « L’orange amère». Le réalisateur promet une histoire d’amour pour ce travail cinématographique, mais il n’en dira pas plus pour le moment.

Nezha Regragui se plaît dans la pub

La comédienne Nezha Regragui est la vedette d’un spot télévisé sur le portable. Aujourd’hui de plus en plus d’acteurs et de comédiens font de la publicité. Nezha semble s’y plaire à partir du moment que la qualité du spot ne nuit pas à sa réputation. « J’évite de me lancer dans des publicités de qualité médiocre », souligne cette comédienne à ALM. En attendant d’entamer des projets cinématographiques et d’accepter des propositions de la part des cinéastes, Nezha Regragui fait du théâtre. Elle figure actuellement  dans la pièce de théâtre « Al Maratou Lati » écrite par Mohamed El Jam.  Elle détient dans cette pièce le rôle principal. On l’aura compris, cette œuvre théâtrale tourne autour du thème de la Moudawana et du code de la famille. Mohamed El Jam a voulu en quelque sorte parodier la Moudawana en revenant sur les tenants et les aboutissants de la ce nouveau code.  Ce code va t-il transformer la vie de la femme marocaine ? Une question qui semble être au centre de « Al Maratou Lati ».  Actuellement, la pièce est finalisée et la première aura lieu à partiir de cette semaine au cinéma Rialto.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *