Jamal Eddine Ben Allal, un artiste tangérois à l’honneur

Jamal Eddine Ben Allal, un artiste tangérois à l’honneur

C’est devenu une belle tradition musicale. Après Cheikh et le maestro tangérois, Ahmed Zaïtouni, c’était au tour de l’artiste Jamal Eddine Ben Allal d’être honoré lors de la 2ème Rencontre des amateurs de la musique andalouse de Tanger, qui a pris fin le 23 avril. «Nous avons pris l’habitude de rendre, chaque année, hommage aux grands maîtres et artistes tangérois ayant contribué au développement de la musique andalouse», selon les organisateurs.  Ayant participé à un nombre important d’événements artistiques et musicaux aussi bien au Maroc qu’à l’étranger, Jamal Eddine Ben Allal occupe, depuis plusieurs années, le poste de directeur du Conservatoire de musique de Tanger. Il est parmi les célèbres musiciens marocains ayant contribué à la réalisation de l’anthologie Al-Ala. Et il joue de deux instruments à savoir le violon (Al Kaman) et le luth. «Cet hommage m’encourage et me donne de la force pour créer plus», confie Jamal Eddine Ben Allal. Ayant découvert très jeune sa passion pour la musique traditionnelle (tarab gharnati), cet artiste a suivi, en parallèle de ses études scolaires et universitaires, des cours de musique. Il a été parmi les fondateurs de plusieurs groupes de musique dont l’ensemble de musique andalouse du conservatoire de Tanger et celui de musique moderne de la délégation provinciale de Culture. Organisée par l’Association Nassaim Al Andalouss, la 2ème rencontre des amateurs de la musique andalouse de Tanger s’est déroulée sous le thème «La Rencontre des pionniers». Cette édition, qui vise la promotion et la préservation de la musique traditionnelle, «constitue en effet un signe de reconnaissance aux anciens musiciens notamment les Maâlem Moulay Ahmed El Oukili, Haj Abdelkrim Raïss et Mohamed Larbi Temsamani», précise le président de l’Association Nassaim Al Andalouss, Ahmed Guennoun. Il est à noter que cette 2ème édition a été inaugurée par le groupe de musique Rawafid de l’Association Confluences Musicales, qui a été dirigé par le grand musicien tangérois, Omar Metioui. La cérémonie d’ouverture a été aussi animée par l’orchestre Chabab Al Andalous de Rabat, sous la direction du Maestro Amine Debbi et avec la participation de l’artiste, Mohamed Bajeddoub. Outre une conférence tenue sous le thème «Tarab Al-Ala entre l’Andalousie et le Maroc», cette rencontre a également connu la programmation de soirées animées, entre autres, par l’ensemble de musique fassi de feu Haj Abdelkrim Raïss et l’orchestre du Conservatoire de musique de Tétouan.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *