La BMCI publie «Nass El Ghiwane»

La BMCI publie «Nass El Ghiwane»

«Omar Sayed raconte Nass El Ghiwane», est le titre du premier ouvrage enfin paru autour du groupe mythique. Ce livre soutenu par la Fondation BMCI a été présenté mardi 22 mars à Casablanca. «La BMCI est très fière et honorée de soutenir l’édition de cet ouvrage hommage à «Nass El Ghiwane», un groupe qui fait partie du patrimoine culturel marocain et qui a bercé plusieurs générations de Marocains et Marocaines», a indiqué Mourad Cherif président du Conseil de surveillance de la BMCI lors d’une conférence de presse. Préfacé par Martin Scorsese, ce livre de 400 pages avec des textes en français traduits en arabe et en anglais et richement illustré est coédité par Senso Unico et les Éditions du Sirocco. Il nous plonge dans l’univers des Ghiwane à travers le récit d’Omar Sayed, l’un des membres fondateurs du groupe et le gardien de sa continuité depuis plus de quarante ans. On les suit depuis leur rencontre, leur début sur les planches de théâtre en 1963 et leur découverte par Tayeb Saddiki à leur premier concert à Rabat un soir de juin 1972. Démarre alors une carrière de 40 ans où il surmonteront les épreuves, la mort, la séparation, la recomposition et où les feux de la rampe leur seront toujours allumés. Les Nass El Ghiwane seront portés par des fans de toutes générations et couches de la société marocaine, le groupe sera leur porte-parole. «Pour moi, la publication de ce livre est un rêve qui se concrétise. Aucun effort n’a été ménagé pour mener à bien ce projet. Les éditeurs ont frappé à toutes les portes, ont voyagé partout, rencontré l’entourage lointain au proche de Nass El Ghiwane…pour collecter les informations et archives au coeur de cet ouvrage», a souligné Omar Sayed remerciant la BMCI et les éditeurs. Selon ces derniers, cet ouvrage a demandé un travail d’une année. «Nous étions conscients du fait qu’il nous fallait faire un livre accessible à la plupart des Marocains, mais aussi un livre de qualité autour d’un groupe mythique qui célèbre 40 ans de carrière», a souligné Ileana Marchesani des éditions Senso Unico précisant que 350 dh, «un prix aussi bas pour un ouvrage d’une telle qualité n’aurait pu être proposé sans le soutien de la BMCI». Selon Mourad Cherif, cet ouvrage, le 12ème soutenu par la Fondation BMCI, sera aussi offert aux bibliothèques nationales et aux universités pour être accessible au maximum de lecteur. Martin Scorsese dans sa préface de ce livre écrit : «Au fil des ans, j’ai appris à connaître et à aimer la nation du Maroc, je me suis plongé dans la musique soul de Nass El Ghiwane. Elle m’a ouvert les oreilles et les yeux, m’a inspiré, m’a ému et m’a transporté. Elle a rendu plus intense ma perception du mystère d’être vivant».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *