La crise biliaire, une maladie fréquente

La crise vésiculaire est l’expression de calculs ou lithiases de la vésicule biliaire. C’est une pathologie fréquente qui augmente avec l’âge plus rarement on peut la retrouver chez le jeune enfant à 8 ans. Près de 10 % de la population générale présente des lithiases vesiculaires. Dans 80% des cas, elle ne se manifeste par aucun trouble. Les femmes sont plus atteintes que les hommes (facteur hormonal probable). La fréquence augmente nettement avec la puberté ou la multiparité. Des habitudes alimentaires comme l’alimentation déséquilibrée, consommation importante de sucres, régime pauvre en fibres alimentaires, surcharge pondérale, hypercholestérolémie favorisent les calculs de la vésicule. 80 % des calculs sont de nature cholestérolique.
Un déséquilibre entre le cholestérol vésiculaire, et les sels biliaires favorise la précipitation sous forme de calculs aidé dans cela par une anomalie de la motricité vésiculaire (vésicule paresseuse). Environ 20 % des calculs sont pigmentaires en rapport avec des maladies du sang, ou du foie (cirrhose). Les calculs de la vésicule peuvent ne donner aucun signe ou symptôme et il est fréquent de les découvrir fortuitement au cours d’un examen échographique à l’occasion d’une consultation pour une autre raison.
Des fois, c’est une crise douloureuse aigue survenue brutalement au niveau de la région droite de l’abdomen qui oriente : un des calculs se bloque à la sortie de la vésicule et la met en tension provoquant ainsi une douleur d’apparition brutale, survenant souvent dans les heures qui suivent un repas copieux. La douleur gêne la respiration et s’accompagne de nausée, de vomissement et d’un malaise digestif. La douleur dure plusieurs heures et se répète. Une consultation urgente s’impose.
D’autres fois ce seront des troubles plus vagues mais à connotation digestives déclenchés par l’ingestion de graisses, de chocolat ou d’oeufs. Parfois c’est une complication infectieuse aigue urgente qui fera faire un bilan rapide qui découvre une origine vésiculaire. Votre médecin pensera au diagnostic de calculs de la vésicule devant des signes évocateurs et le confirmera par une échographie .
Le traitement ne peut être que chirurgical. Ce sera l’ablation de la vésicule qui peut être pratiquée soit par chirurgie classique ou par cœlioscopie ( opération assistée par caméra et sans ouverture de la paroi abdominale).

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *