La guerre des mondes en avant-première au Japon

Les attaques du 11 septembre continuent toujours à défrayer la chronique. Cette fois-ci à travers des productions cinématographiques de grands réalisateurs américains. Steven Spielberg s’est lui aussi intéressé à cet événement. Il revient sur ces évènements douloureux dans l’histoire des Etats-Unis dans son dernier film «La guerre des mondes». Ce film a été présenté en avant-première mondiale hier lundi 13 juin à Tokyo au Japon. Avec Tom Cruise dans le rôle principal, le nouveau Spielberg est la dernière adaptation en date du chef-d’oeuvre de H. G. Wells, écrit en 1898 et racontant une invasion du monde occidental par les Martiens.
Spielberg a déclaré à l’AFP,« chaque adaptation du roman est apparue à un moment de grande instabilité planétaire. "Aujourd’hui, il s’agit de l’ombre du 11 septembre. Je pense que le film occupe une place particulière dans la société", a affirmé le réalisateur de "E.T.", "Jurassic Park" et "La liste de Schindler".
L’histoire, qui dans le roman de Wells se voulait une dénonciation métaphorique de l’Angleterre victorienne, avait fait l’objet d’une célébrissime adaptation radio par Orson Welles en 1938, terrorisant un auditoire convaincu de la réalité de l’invasion extraterrestre. "C’était juste avant la Seconde Guerre mondiale. Tout le monde aux Etats-Unis se sentait nerveux à cause d’Hitler et de ce qui se passait en Europe centrale", a expliqué Spielberg. Ce réalisateur reste toujours fidèle à ses habitudes, celles de faire des films de science fiction où l’imagination porte ses fruits et emporte le spectateur dans un monde étrange. Un monde où finalement  la réalité n’est pas si lointaine.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *