L’acteur italien Alberto Sordi est décédé

Révélé très jeune dans un concours d’imitation, Alberto était devenu à partir des années 50 une des vedettes du cinéma italien, incarnant à travers une grande richesse de rôles, l’archétype de l’Italien, joyeux, lâche et roublard.
Alberto Sordi était né à Rome le 15 juin 1919 et avait débuté sa carrière à 19 ans comme doubleur de l’acteur comique américain Oliver Hardy. Célèbre pour ses mimiques, capables de faire rire ou pleurer, il a joué par la suite aux côtés des plus grands, Vittorio Gassman ou Toto, et dans des oeuvres-cultes et extrêmement populaires du cinéma italien comme les « Vitelloni » de Federico Fellini (1953) ou « Un Américain à Rome » (1954). Adoré des spectateurs, qui raffolaient de sa capacité à incarner l’archétype de l’Italien moyen, joyeux et roublard, il n’était plus apparu en public depuis quelques mois et avait manqué une rétrospective-festival de ses films à Rome en décembre en raison officiellement d’une arthrite. A peine connue l’annonce de sa mort, une foule d’anonymes romains est venue témoigner de son affection devant domicile de l’acteur, place Numa Pompilio, dans les alentours du splendide panorama des thermes de Caracalla.
Des dizaines de gens ont déposé des fleurs, rouges et jaunes, les couleurs emblématiques du club de football populaire de la capitale, l’AS Roma, dont Alberto Sordi était membre honoraire. Sa disparition laisse toute la péninsule orpheline et l’ensemble du monde culturel et politique rivalisait de superlatifs pour saluer celui qui restera comme « une pierre millénaire dans l’histoire du cinéma ».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *