Le Championnat mondial de barbecue a bien eu lieu

Le Championnat mondial de barbecue a bien eu lieu

Les Danois, les Allemands et les Liechtensteinois ont remporté, dans l’ordre, le prix de champions du monde de barbecue. Ces 12èmes championnats qui ont eu lieu du 24 au 26 mai à Saïdia ont connu malgré une multitude de facteurs qui auraient conduit à leur annulation, un succès sans égal aussi bien auprès de la population qu’auprès du jury et des équipes participantes.

Pour la première fois en Afrique du nord et dans le monde arabe, les mordus de grillades et de bons goûts se sont mobilisés des quatre coins du monde pour prendre part à une manifestation où passion et amusements se mêlent.

Elles étaient quarante-cinq équipes représentant 25 pays à découvrir la magie de la région de l’Oriental où se tient un événement qui devrait donner un vrai coup de pouce à la destination Saïdia. Toutefois, et à la veille de la grande compétition de barbecue, les participants ont été confrontés à la nouvelle à laquelle ils s’attendaient le moins: Younes Foudil, président de la World Barbecue Association, aurait pris la fuite! Selon les déclarations que ce dernier a fournies à la presse, le budget global de l’événement, estimé à 5 millions de dirhams, n’a pas pu être bouclé suite au désengagement de plusieurs parties.

Younes Foudil se serait donc, selon ses dires toujours, retrouvé endetté à hauteur de 3,5 millions de dirhams, chose qui l’aurait poussé à quitter le territoire marocain de crainte d’aller en prison. «Je suis un homme intègre, je suis membre de Transparency Maroc et je refuse d’être incarcéré avec les criminels de droit commun», souligne-t-il.

Néanmoins, d’autres voix se sont levées dénonçant la fuite de Foudil et l’accusant d’avoir détourné un grand budget avant de laisser tomber une manifestation qui lui tenait à cœur et qu’il essayait d’organiser depuis plus de trois années en vain. La mauvaise gestion d’un évènement d’une telle ampleur n’a pas été sans conséquences.

Du fait du gros trou budgétaire qui n’a fait surface qu’à quelques semaines avant l’événement, le concert d’un groupe comme Mazagan a été annulé et les contrats conclus avec des artistes comme le maâlem Hassan Boussou et les percussionnistes Bramel’Z n’ont pas été honorés. A l’heure actuelle, les dessous de l’abandon de l’événement par l’organisateur originaire du pays hôte demeurent flous et une enquête judiciaire est en cours. Face à cette situation, les autorités locales dont le gouverneur que Younes Foudil avait accusé de désengagement, ainsi que quelques investisseurs de la région, ont repris l’événement en main et ont fait en sorte qu’il soit maintenu et ait le succès escompté.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *