Le Maroc en lice avec «Mirages» de Talal Selhami

Le Maroc en lice avec «Mirages» de Talal Selhami

La 10ème édition du Festival international du film de Marrakech, se tiendra du 3 au 11 décembre. Cette année, 15 films, 10 premiers films et 3 seconds films, représentant 15 nationalités seront en lice pour l’Etoile d’or, le prix du jury présidé par John Malkovich, le prix de la meilleure actrice et le prix du meilleur acteur. Par ailleurs, pour célébrer ce dixième anniversaire du FIFM, les anciens présidents du jury Charlotte Rampling (2001), Volker Schlöndorff (2003), Alan Parker (2004), Milos Forman (2007) et Barry Levinson (2008) viendront apporter leur soutien au Festival. « A quiet life » (Italie) de Claudio Cupellini raconte l’histoire de Rosario Russo, un restaurateur italien quinquagénaire. Il reçoit un jour la visite de deux jeunes et reconnaît en l’un d’eux le fils qu’il a abandonné des années auparavant… «Animal kingdom » (Australie) de David Michôd a pour théâtre une rue anonyme dans la banlieue de Melbourne. C’est là que vit la famille Cody. Profession : criminels. «Beclouded» (Mexique) de Alejandro Gerber Bicecci met en scène l’histoire de trois jeunes hommes amis depuis l’enfance qui seront liés par un incident traumatisant. «Beyond the steppes» (Russie) est réalisé par Vanja d’Alcantara. En 1940, Nina, une jeune femme polonaise, est déportée avec son bébé par l’armée soviétique aux confins des terres hostiles de Sibérie. «Donor» (Philippines) est signé Mark Meily. Il raconte le périple de Lizette qui vend des DVD pirates à Manille qui décide de vendre un de ses reins pour quitter le pays. «End» (Espagne) de Luis Sampieri raconte une seule journée durant laquelle trois adolescents, qui se connaissent via Internet, se donnent rendez-vous. « Jack goes boating» (États-Unis) de Philip Seymour Hoffman a pour héros Jack un chauffeur de limousine attachant et socialement un peu inadapté. «Karma » (Sri-Lanka) de Prasanna Jayakody raconte la vie de Piyal, un jeune homme de vingt-trois ans se sent coupable du décès de sa mère. «Marieke, Marieke» (Belgique et Allemagne) de Sophie Schoukens Marieke a 20 ans. Elle vit avec sa mère. L’arrivée de Jacoby, un éditeur qui vient chercher le dernier manuscrit du père décédé de Marieke, va briser l’équilibre fragile de cette dernière. Le Maroc participe avec «Mirages» le premier film de Talal Selhami. Suite à un entretien avec le P-dg d’une multi-nationale, cinq personnes aux profils très différents se voient proposer une ultime épreuve dans un lieu tenu secret afin de les départager… «No. 89 shimen road» (Chine) de Haolun Shu se déroule à Shanghai, Xiaoli, un adolescent de 16 ans et que les événements de 1989 obligent à devenir un homme. «Rosa Morena» (Danemark) de Carlos Augusto de Oliveira a pour héros Thomas, un quadragénaire homosexuel qui meurt d’envie d’être père. «The edge» de Alexey Uchitel nous vient de Russie. Automne 1945. Des «traîtres de la mère patrie» sont envoyés en exil dans un village isolé de Sibérie où ils doivent abattre des arbres… «The journals of musan » (Corée du Sud) de Park Jungbum rapporte le quotidien d’un Nord-Coréen qui peine à trouver du travail en Corée du Sud. Et enfin «When we leave» (Allemagne) de Feo Aladag est un film autour de Umay, une jeune femme turque d’origine allemande qui quitte Istanbul pour Berlin avec son fils afin de le protéger de son mari violent.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *