Le Prix de la télévision remporté ex aequo par 2M et la SNRT

Le Prix de la télévision remporté ex aequo par 2M et la SNRT

Le jury de la 7ème édition du Grand Prix national de la presse a annoncé, vendredi 13 novembre, les noms des lauréats de ce Prix dans ses différentes catégories, lors d’une cérémonie organisée au Théâtre national Mohammed V à Rabat, à l’occasion de la Journée nationale de l’information et de la communication. Le Prix de la télévision a été remporté ex aequo par Hassan Ben Rabeh de 2M pour son reportage sur la sage-femme dans le cadre de l’émission «Al wajhou Al L’Akhar» (L’autre visage), et Mohamed Daoua Serraj de la SNRT qui avait accueilli le leader politique Mohamed Ben Saïd Aït Idder dans le cadre de l’émission «Achahid» (Le témoin).
Quant au Prix de la radio, il est revenu au journaliste Mohamed Ben Taïb de la Radio de Tanger pour son reportage «Les drogues dures» dans le cadre de l’émission «Tahta al mijhar» (Sous la loupe). Le Prix de la presse écrite et électronique a été décerné ex aequo aux journalistes Amine Rboub du journal «L’Economiste» pour son reportage intitulé «Voyage au cœur de la vallée des pommes» et Khadija Alimoussa du quotidien «Al Massae» pour son article sur la question des frontières maroco-algériennes. En ce qui concerne le Prix de l’agence, il a été remporté par le journaliste de l’Agence Maghreb Arabe Presse (MAP), Nizar Lafraoui, pour son papier sur le poète palestinien Mahmoud Darwich.
Le jury a également remis un prix honorifique aux journalistes Mohamed Selhami (presse écrite) et Mohamed Ben Deddouch (Radio nationale), et ce en hommage à leur action au service de la profession. Quant au Prix de la presse accréditée au Maroc, il a été attribué à Feu Abdelfettah Fakihani qui exerçait à l’Agence France Presse (AFP).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *