Les belles ondes de Boumehdi

Les belles ondes de Boumehdi

Younès Boumehdi est sur le point de voir son rêve enfin réalisé. Depuis que la Haute Autorité de la communication audiovisuelle (HACA) a annoncé sa réponse favorable à son projet «Hit radio», il multiplie les réunions de travail. Collaborateurs, associés, partenaires et fournisseurs affluent vers son bureau. «C’est la course contre la montre», confie-t-il. En effet, il doit tout préparer dans un délai très court. Matériel, staff d’animation, programmation, rien n’est pris à la légère. Younès Boumehdi, la trentaine, s’attelle à son travail avec persévérance et ténacité. Normal : il est à deux doigts de réaliser un rêve qu’il nourrit depuis 1993. Après avoir fait des études en communication et gestion, il suit une formation aux métiers de la Radio au sein du groupe  français «Start», qui compte un peu plus de 40 stations en France, dont la célèbre «Ado FM». Younès Boumehdi a également effectué un stage au sein de la Radio «France-Culture». «C’était une expérience riche et passionnante qui me donne aujourd’hui toute l’énergie de piloter une Radio jeune, populaire et accessible». L’autre raison de sa motivation est née d’une frustration. «En tant qu’auditeur ayant grandi au Maroc, j’ai ressenti une frustration de ne pas avoir de Radio musicale ou de divertissement destinée aux jeunes», explique-t-il. C’est ce qui justifierait également sa passion pour cet outil audiovisuel. «Je suis passionné de la Radio, un outil médiatique extraordinaire de proximité, un vecteur qui permet aux artistes de rencontrer leur public. C’est un défi en soi».
Le signal est donc donné par Younès Boumehdi. C’est pour cette raison qu’il présenta à la HACA un projet de Radio musicale, générationnelle qui s’adresse aux jeunes et adolescents. C’est une Radio qui devrait émettre 24h/24h des infos pratiques mais surtout de la musique pour les jeunes.  Tous les sujets qui sont susceptibles d’intéresser les jeunes ont fait l’objet d’une longue réflexion. La phase actuelle consiste à ficeler le projet et à affiner le concept de la programmation qu’il avait déjà ébauché en 1993. Si son projet n’a pu aboutir qu’en 2006 c’est qu’il était tributaire d’une décision politique. Mais aujourd’hui, son rêve devenu réalité, il est optimiste. «Le plus important est de regarder devant nous et d’avoir confiance en l’avenir», ajoute Younès Boumehdi. Il se dit fier de participer à cette première ouverture du paysage audiovisuel qu’il vit comme une révolution. L’originalité de sa Radio est qu’elle s’adressera aux jeunes, une action qui, selon lui, n’est pas mise en valeur au Maroc. «Aucun média au Maroc ne s’adresse aux jeunes, à nous de relever le défi». Pour cela, ce futur directeur de Radio compte mener une véritable politique de recrutement et de formation de jeunes. «Nous aurons de ce point de vue une démarche volontariste de formation. Nous ferons confiance à des jeunes passionnés, même si ce ne sont pas des professionnels de la Radio». Faire confiance aux jeunes, c’est faire confiance à l’avenir. Tel est le principe qui guide les pas de Boumehdi vers la réalisation de son projet.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *