«L’esprit nomade» dans son authenticité

«Pour nous nomades, dit André Chouraqui, il n’existe rien de plus émouvant, qu’une caravane sinuant dans les dunes, ou la poésie d’un campement nomade à la tombée de la nuit, quand les feux s’allument et que les troupeaux rentrent.». Mhamid El ghizlane, une oasis située à 90KM au Sud-est de la ville de Zagora accueille cette année du 20 au 23  mars, le festival International des Nomades dans sa cinquième édition. Une invitation à la découverte et au partage de cette passion du désert qu’ont les nomades. Selon les organisateurs, cet événement est l’occasion pour faire connaître les différents aspects de la culture des nomades : leurs comportements, outils, habitations, traditions vestimentaires et gastronomiques, leur façon de vivre ainsi que leur langage rythmique.
Ainsi, le festival sera une plate-forme  de communication sur un patrimoine très riche et varié, où l’on peut découvrir le bédouin dans son environnement naturel et côtoyer cette culture dont la pensée n’est pas transcrite, mais divulguée.
C’est une invitation à la cohabitation des nomades dans leur milieu avec toutes ses composantes topographiques, botaniques, climatiques et astronomiques. «Outre son objectif de mettre en lumière la richesse naturelle, culturelle et humaine de cette région, tout en contribuant au développement économique, social et touristique de la région du Drâa, ce festival authentique reflète «l’esprit nomade», la personnalité bédouine telle qu’elle existe, et non comme imaginée par autrui, » déclare Noureddine Bougrab, directeur du Festival.
La palette internationale d’artistes invités à cet événement, comprendra des participants venus de plusieurs pays amis dont le Mali, l’Arabie Saoudite, le Qatar, la Suisse, la France, l’Autriche, l’Irlande, le Cameroun, la Mauritanie en plus d’artistes marocains de renom. 
Le programme de cette année est très varié, il comporte entre autres spectacles de danse et de musique, conférences et Tables Rondes, des tentes de la poésie, conte, course dromadaires, hockey nomade (El Moukhache)… D’autres activités viendront s’ajouter à l’agenda notamment la 1ère exposition de météorites  de M’Hamid Elghizlane ou encore  des balades à travers le désert, à dos de dromadaires ou en 4×4 et où les touristes nationaux et internationaux pourront plonger dans les profondeurs du désert.
L’association Nomades du monde (ANM) a été créée le 10 mars dans la ville de M’Hmaid El ghizlane au Sud-est du Maroc par un groupe de nomades. Elle s’est fixée des objectifs en cohérence avec la philosophie nomade et surtout pour sa survie dans un contexte international où les nomades s’interrogent sur leur devenir.


Les moments forts du festival


Jeudi 20 mars 2008
10h00 : Accueil des participants au bivouac
15h 00  : Cérémonie d’Ouverture de l’événement
•  Visite des expositions
•  Lancement des activités sociales
•  Lancement des Ateliers de peinture, Fabrication des bijoux
•  Inauguration de la 1ère exposition météorites
18h30 : (estrade Acoustique au bivouac du 4 km de M’hamid)
Espace de rencontre et Retrouvailles  autour d’un feu
Nuit de la poésie avec la musique locale
Vendredi 21 mars 2008
16h00 Première conférence : les composantes culturelles de la vie nomade, la médicine chez les nomades ;
19h00  : Soirée Musicale Nomade L’estrade Lmahsser au Bivouac du Festival 
Samedi 22 mars 2008
15 h00
•  La course des dromadaires
•  Défilé des troupes participantes
 17h30  : La grande  Soirée Musicale Nomade
Dimanche 23 mars 2008
10h00 : Clôture,              
Remise du Prix du nomade

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *