Maroc : Le patrimoine à l honneur d un cycle de conférences

Maroc : Le patrimoine à l honneur d un cycle de conférences

Casablanca s’apprête à accueillir à nouveau une sélection d’experts nationaux et internationaux venus animer des conférences thématiques dédiées au patrimoine, à l’occasion de l’ouverture de la 3ème édition de l’Université populaire du patrimoine. Ce projet universitaire, mené depuis 2011 par l’Association Casamémoire et l’Institut français de Casablanca, offre une formation libre, gratuite et sans condition d’accès, «destinée à tous ceux qui militent ou se passionnent pour le patrimoine de l’architecture marocaine et maghrébine», expliquent les organisateurs. Son  objectif: «Donner aux participants les moyens de devenir les promoteurs du patrimoine historique et culturel. Participer ainsi en toutes circonstances à la diffusion de la culture marocaine».

Le programme s’articule donc autour d’une série de conférences mensuelles conçues autour du patrimoine national, un atelier et une visite sur le terrain.

Pour inaugurer ce cycle de conférences consacré entièrement au patrimoine, Faissal Cherradi, chargé d’études auprès du ministère de la culture, exposera les spécificités de l’architecture de terre des vallées présahariennes. Le 12 novembre, une deuxième conférence sera organisée autour de «La politique du patrimoine au Maroc».

Autres rendez-vous à retenir,  «patrimoine industriel de Casablanca», prévu mardi 10 décembre 2013, «Jean Claude Nicolas Forestier, un paysagiste au Maroc», le mardi 14 janvier 2014 «Tétouan-Casablanca: le logement social pendant la période du protectorat», le mardi 11 février 2014, «Tourisme et patrimonialisation», le mardi 11 mars 2014 et enfin, «La modernité dans l’architecture» avec Georges Arbid, Boubacar Seck, et Caecilia L. Pieri, le dimanche 6 avril 2014.

Comme chaque année, le cycle de conférences se déroulera dans des lieux emblématiques de Casablanca. A l’occasion de cette saison 2013-2014, l’Université populaire du patrimoine s’invite ainsi dans l’ancienne médina. Les deux premières conférences se tiendront à la maison de l’union du centre de formation de l’UMT.

Ensuite le cycle se poursuivra à l’église Buenaventura qui a récemment été reconvertie en maison de la culture.

Les autres villes du Royaume ne seront pas en reste car le cycle de conférences s’est déjà exporté à El Jadida, à Meknès, et à Tétouan en 2012. Pour la saison 2013-2014, c’est au tour des villes d’Agadir, de Safi, et de Khouribga d’accueillir à leur tour l’Université populaire du patrimoine à partir du mois de décembre prochain.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *