Microsoft recadre sa stratégie pour la télévision numérique

Plusieurs sources s’accordent à dire que Microsoft prévoit de réduire la voilure de sa stratégie pour la télévision numérique, optant pour un logiciel moins onéreux et moins complexe. Après avoir investi plusieurs millions de dollars et plusieurs années de recherche dans son logiciel intelligent Microsoft TV Advanced pour n’intéresser en définitive que très peu de clients, le groupe américain semble avoir décidé de geler ses projets de plate-forme virtuelle de divertissement à domicile et vouloir se battre pour combler son retard sur ses concurrents qui possèdent déjà une large clientèle pour des services plus simples.
Microsoft s’est refusé a tout commentaire sur l’avenir de son logiciel haut de gamme mais a reconnu souhaiter se tourner vers des services plus simples. « Nous investissons considérablement plus dans une solution de base centrée sur la diffusion. Il y a clairement un marché pour cela », a déclaré mercredi à Reuters le directeur marketing européen de Microsoft TV, Mark Le Goy.
« Notre approche actuelle du marché consiste à constamment apporter aux câblo-opérateurs une valeur ajoutée significative », a-t-il ajouté. D’une part, le logiciel Microsoft TV Advanced a souffert de multiples retards, de l’autre, les câblo-opérateurs lourdement endettés peinent à présent à financer les décodeurs – coûtant en moyenne 300 à 500 dollars – pour répondre à la demande du marché.
Devant le retard pris par Microsoft, les câblo-opérateurs ont abandonné le concept séduisant mais coûteux du téléviseur à « triple facette »: services de télévision, d’Internet et de téléphonie via le câble.
« La stratégie de Microsoft TV, centrée sur les décodeurs haut de gamme, a fait un bide aux Etats-Unis, mais le nouveau directeur de MSTV Moshe Lichtman a promis de s’orienter vers un logiciel d’interface (« middleware ») pour décodeurs numériques basiques », a écrit dans une note Josh Bernoff, analyste pour Forrester Research. Pour preuve du recadrage de sa stratégie vers le bas de gamme, Microsoft a lancé la semaine dernière un nouveau guide interactif des programmes compatibles avec les décodeurs Motorola DCT1000 et DCT2000, modèles les plus répandus.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *