Najat M’jid, fondatrice de Bayti témoigne

Ce soir, le magazine des relations Nord-Sud présente à 19.05 sur TV5 : les enfants déracinés.
A Kinshasa, ils sont plus de 12.000, selon les estimations, à vivre dans les rues. Ils sont là parce que la vie est trop dure dans la famille, parce qu’on les a abandonnés ou déclarés sorciers…Il y a quelques mois, ces enfants se sont révoltés après l’assassinat de l’un d’entre eux suite à un vol à l’étalage. L’avenir de ces enfants, c’est la faim, la misère, les petits boulots… Pour les filles, la situation est encore plus dramatique. Dès l’âge de 12 ans, et parfois même plus jeunes, elles se prostituent pour une croûte de pain. Et le sida rôde autour d’elles.
Elle restituera la réalité de ces enfants dans la problématique plus large de la pauvreté de ces sociétés et du développement…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *