Philippe de Broca n’est plus

Le cinéaste français Philippe de Broca, auteur des grands succès populaires « Cartouche » (1961) ou « L’Homme de Rio » (1963) est décédé vendredi soir à l’âge de 71 ans.
Le ministre français de la Culture Renaud Donnedieu de Vabres a rendu hommage à un cinéaste, « créateur au talent multiple » et le maire-adjoint de Paris chargé de la Culture, Christophe Girard, a salué un « talent explosif et bigarré aux facettes multiples ». Philippe de Broca avait réinventé le film d’aventures et fait tourner les plus grands comédiens, notamment Jean-Paul Belmondo pour six rôles, Yves Montand, Philippe Noiret, Catherine Deneuve et Daniel Auteuil.
Né en 1933 à Paris, Philippe de Broca a commencé par filmer des comédies : « Les Jeux de l’amour » (1959) et « Le Farceur » (1960). Le succès de l’inoubliable « Cartouche » (1961), populaire évocation du célèbre bandit joué par Belmondo, engage le réalisateur sur la voie des comédies à gros budget. « L’Homme de Rio » incarné à nouveau par Belmondo, lui assure la notoriété internationale. Philippe de Broca confiera à Belmondo trois autres rôles sur mesure dans « Les Tribulations d’un Chinois en Chine » (1965), « Le Magnifique » (1973) et « L’Incorrigible » (1975). Il est également l’auteur d’autres films comme « Le Roi de coeur » (1966) « Le Diable par la queue », incarné par Montand (1968), « La Poudre d’escampette », « Chère Louise », « Tendre poulet », « On a volé la cuisse de Jupiter » ou « L’Africain ». Son dernier film, « Vipère au poing », toujours à l’affiche, a réalisé plus d’un million d’entrées.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *