Potins

Karima Skalli et l’expérience Viennoise
Karima Skalli vient tout juste de rentrer d’un voyage à Vienne. Cette chanteuse de Samaa et de Madih était, du 16 au 20 décembre, dans cette capitale de la musique classique. Elle a été invitée par l’ambassade du Maroc en Autriche pour animer deux concerts dont l’un à l’occasion du trentième anniversaire de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole. Karima Skalli en garde un doux souvenir. «C’était une atmosphère très agréable et le public est venu nombreux pour assister à ces spectacles musicaux», a t-elle confié à ALM. L’artiste a chanté des morceaux du répertoire arabe et andalou. Dans sa rubrique nouveautés, Karima Skalli vient d’enregistrer une chanson en dialecte marocain. La musique est de Nouâmane Lahlou, les textes de Mohamed Batouli et l’arrangement musical est signé Moulay Rachid Regragui. La chanteuse a plein de projets ambitieux pour 2007, elle promet un spectacle assez spécial. Mais elle préfère en garder le secret pour le moment. Lorsque les choses seront plus claires, elle pourra donner plus de détails.

Younès Reggab monte sa «Fanida»
Le réalisateur Younès Reggab a terminé le tournage de son long-métrage «Fanida». Le dernier coup de manivelle a eu lieu, il y a quelques mois dans la ville d’Agadir. Après avoir réalisé quatre courts-métrages dont «Destins de famille», le fils du célébrissime Mohamed Reggab décédé en 1990,  décide de donner un élan à sa carrière. Avec ce long-métrage, Younès Reggab reste fidèle à son style cinématographique  à savoir le mélodrame. Mélanger le fantastique et le romantique est l’une de ses passions. Ce film produit par Ali’N production de Nabil Ayouch est actuellement en phase de montage. Younès Reggab a fait appel à des acteurs non professionnels. Il s’agit de jeunes lauréats de l’Institut supérieur de l’art dramatique et de l’animation culturelle (ISADAC). «Certains se prêtent pour la première fois au jeu de la caméra», confie Younès Reggab. Ce réalisateur qui rêve tant de devenir acteur a fait ce choix et il en est convaincu.

C’est parti pour les 40 heures du Kotbi Show
Imad Kotbi lance ses 40 heures non stop du Kotbi show. Cette émission diffusée chaque jour sur Casa FM tente une nouvelle formule. Des invités diversifiés et un public jeune  seront de la partie. L’équipe de Kotbi show devra relever le défi et ne pas craquer. Pour se préparer psychologiquement à cette épreuve difficile de 40 heures d’antenne, l’équipe a pris congé de la radio, jeudi 28 décembre, pour mettre les dernières touches à cet épisode spécial du Kotbi show. Imad Kotbi, initiateur de Ze Kotbi show est également le directeur artistique de Casa FM. Né à Casablanca en 1978, cet animateur s’est formé à l’art du Djing à Paris en 1996. Il va intégrer par la suite le studio Ecole de France qui était encadrée par Michel Drucker, le célèbre animateur de l’émission «Les Champs Elysée». De retour au Maroc en 1998, il intègre le staff de la radio FM qui est aujourd’hui Casa FM.

Soumaya Abdelaziz et Abderaouf : le duo de choc
Soumaya Abdelaziz confirme sa vocation d’artiste à multiples casquettes. En plus d’être chanteuse, poète et écrivain, elle dévoile sa passion pour l’écriture cinématographique. Il y a quelques temps, elle a terminé l’écriture de la série à 30 épisodes intitulée « Abderahmane…ouf lantraite » qui signifie en d’autres termes : Abderahamane enfin la retraite. C’est un projet qu’elle a réalisé en étroite collaboration avec le principal concerné et qui n’est autre que Abderahmane Tounsi, alias Abderaouf. Cet humoriste de renom sera le protagoniste principal de cette série qui sera produite par 2M. L’histoire est simple: après avoir assuré pendant 35 ans la mission de chaouch dans l’administration, Abderraouf prend sa retraite. Sa femme, une marieuse traditionnelle habituée à voir son mari très actif, ne supporte pas de le voir sans travail. Il sera donc obligé de se trouver une occupation. Cette série sera réalisée par 2M et supervisée par Abderaouf himself et Soumaya Abdelaziz.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *