Pour promouvoir la lecture et la protection de la propriété intellectuelle

Pour promouvoir la lecture et la protection de la propriété intellectuelle

La Journée mondiale du livre et du droit d’auteur sera célébrée le 23 avril dans le monde entier et le Maroc ne fera pas exception. Un jour symbolique qui met à l’honneur les livres et la lecture, mais aussi le respect des auteurs à une époque où la piraterie effrénée et l’application insuffisante des lois sur les droits d’auteur menacent la création. De ce fait, un hommage au livre et aux auteurs sera organisé le samedi 21 avril dans la ville ocre. À l’origine de cette initiative, le ministère de la culture en partenariat avec l’Unesco. Par ailleurs, «Livre et Traduction» est le thème de cette édition qui mettra en œuvre l’importance du livre, la création intellectuelle, et les problématiques relatives aux droits d’auteur. Au menu, des tables rondes, des soirées poétiques et des signatures de livres. D’ailleurs, la journée accueillera Abderrahim Hozal pour la présentation et la signature de sa traduction en arabe du livre «Comment faut-il traduire ?» d’Edmond Cary et Mohammed Mouhoub pour son livre «Traduire la philosophie». Dans le même cadre, deux tables rondes sont programmées: «Livre, traduction et droits d’auteur» avec la participation d’éminents professeurs de la Faculté des lettres de Marrakech et de la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de Casablanca. En addition, une discussion sera organisée par l’Association des chefs de cuisine autour du thème «Ecriture culinaire et voyage gourmand» ainsi que des lectures poétiques en différentes langues prévues. Un hommage sera également rendu à Sabah Hassan, l’ancien conservateur de la bibliothèque Ben Youssef, pour ses efforts déployés au service du livre. Ceci étant, le 23 avril est aussi une date particulière pour la littérature car il s’agit du jour-anniversaire de la disparition de  Shakespeare et d’Inca Garcilaso de la Vega, mais aussi la naissance de grands écrivains tels que Maurice Druon, Haldor K. Laxness et Vladimir Nabokov. C’est donc une date doublement symbolique, en mettant à l’honneur le livre, depuis toujours instrument le plus puissant de diffusion de la connaissance et facteur d’enrichissement culturel.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *