Rachid El Ouali ajoute une nouvelle corde à son arc

C’est avec ces films que Rachid El Ouali engage ses premiers pas dans la réalisation. Rachid El Ouali ajoute une corde à son arc, il montre son autre facette au public. Après avoir interprété plusieurs personnages et travaillé avec des réalisateurs comme Hakim Noury et Hassan Benjelloun, Rachid El Ouali explore de nouvelles voies. Son premier court métrage « Nini Ya moumou » avait été projeté pour la première fois lors du Festival écran de femmes de Salé en 2004. C’est un court sans dialogues. Depuis, Rachid El Ouali multiplie les expériences et réalise d’autres courts. 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *