Randy Weston à Dakhla

Randy Weston à Dakhla

La ville de Dakhla s’apprête à accueillir son premier festival. Prévu du 9 au 12 mars, cet événement sera marqué par l’organisation de plusieurs manifestations. Musique, danse, cinéma, sport et surf sont au programme.
Organisée par la région en partenariat avec le Centre régional d’investissement de Oued Eddahab-Lagouira et l’école internationale du film à Paris (EICAR),  ce festival se veut multidimensionnel. Il n’est pas seulement musical, puisqu’il y aura également des projections de films, un marathon ainsi qu’une compétition de surf couronnée par des prix.
Côté concerts, chaque jour un groupe se produira sur scène pour montrer la pleine  mesure de son talent. En plus des formations de la musique alternative qui seront de la partie, une surprise figure au  programme. Il s’agit de la participation de Randy Weston à l’évènement. Ce célèbre Jazzman né à New York en 1926 fera le déplacement jusqu’à Dakhla. Ce pianiste et compositeur est connu au Maroc puisqu’il y a vécu dans les années 60. Durant son séjour à Essaouira, il s’était lié d’amitié avec le maître gnaoui Abdellah Boulkhair El Gourd. Grâce à lui, il a découvert la musique gnaouie et entrepris une véritable exploration de ce style musical très ancré dans la tradition marocaine. C’est ainsi qu’il en a ressorti des créations originales mélangeant le Jazz à la musique des gnaoua. Les spécialistes de la musique jazz au Maroc sont par la même unanimes à déclarer que Randy Weston est le premier à avoir créé le style fusion au Maroc. Un genre aujourd’hui très à la mode. 
Aux côtés de ce pionnier, les groupes Hoba Hoba Spirit, H Kayne, Darga et la formation locale Dj Fire Dakhla se produiront sur scène. Une occasion pour les jeunes de la région de découvrir pour la première fois ces formations de la musique alternative. Ce sera une véritable fête de la fusion à Dakhla. Mais pas seulement. Les organisateurs lancent également «les huit heures de Dakhla», un marathon de surf qui durera huit heures. Des équipes de trois personnes se relaieront sur windsurf ou kitesurf au cours d’une régate. Les équipes gagnantes pourront bénéficier d’un séjour d’une semaine à Dakhla. De courts-métrages documentaires et de fictions seront projetés  chaque jour de 16 heures à 18 heures au centre culturel de Dakhla. A l’issue du festival, les membres du jury décerneront trois prix : le dauphin d’or, d’argent et de bronze. Le grand gagnant aura également droit à un séjour d’une semaine à Dakhla.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *