Rencontres internationales de la photo de Fès : À la découverte de l’art vidéo et la photographie

Rencontres internationales de la photo de Fès : À la découverte de l’art vidéo  et la photographie

Des artistes photographes et vidéastes venus d’ici et d’ailleurs se rencontrent à la ville spirituelle Fès. Dans le cadre de la saison culturelle France-Maroc 2012, l’Institut français du Maroc organise jusqu’au 30 décembre les rencontres internationales de la photo, tenues dans sa 6ème édition. «Cette année, les rencontres internationales de la photo de Fès témoignent de ce besoin du photographe de pousser des portes, d’aller plus loin afin de découvrir la face cachée des choses ou des êtres», atteste dans son édito Simon Edwards, commissaire de cet événement. Expositions, projection de vidéos, installations et tables rondes, tel est le menu de cette manifestation dédiée à la photo et à la création de l’art vidéo. À la place Batha, une exposition réalisée avec la fondation Inside-Out dévoile une sélection de photos prises à Fès par des amateurs. De même, à la galerie de l’Institut français de Fès, la photographe Scarlett Coten connue pour son intérêt pour les cultures arabes, expose son projet «Maktoub», littéralement «C’est écrit». «Au Maroc, j’ai abordé les hommes, dans la rue, les cafés, au hasard, au feeling. J’ai appelé, demandant de les photographier, chez eux, ailleurs, où ils voulaient. J’ai suivi ceux qui acceptaient dans leurs itinéraires», explique-t-elle. «Esquisses orientales» est l’intitulé de l’exposition de Jean-Christophe Ballot à la galerie Kacimi. Elle présente des images réalisées à Fès. «Ce travail se démarque des portraits de villes que Jean-Christophe Ballot collectionne avec insistance depuis une trentaine d’années». Côté vidéo, plusieurs espaces de la ville abriteront des projections de vidéos réalisées par des artistes internationaux dont la série «Alice Anderson’s Journal», «Identidade», ou encore «Subak». «La Médina de Fès sous le regard de ses enfants» est un autre projet de photographie qui s’invite dans la ville à partir du 16 décembre à Dar Batha. Et pour favoriser un travail de sensibilisation à ce genre artistique, des ateliers d’initiation à la photographie sont organisés en parallèle à ces rencontres internationales de la photo de Fès, au profit des élèves des cours de langue de l’Institut français de Fès.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *