Sefrou : coup d’envoi de la 3ème édition du festival Tislit d’Aïn Cheggag

Sefrou : coup d’envoi de la 3ème édition du festival Tislit d’Aïn Cheggag

La troisième édition du festival « Tislit » (la mariée en amazigh) d’Aïn Cheggag, une commune de la province de Sefrou, s’est ouverte, samedi soir, sous le signe : « le patrimoine culturel, levier du développement local ».
Cette manifestation culturelle, initiée conjointement par les associations Asdae Aïn Cheggag et Sefrou Event, tend à valoriser le patrimoine culturel et artistique de la région et à l’ériger en véritable levier de développement durable.
Le coup d’envoi de cette manifestation a été marqué par un spectacle de fantasia exécuté de manière splendide par les cavaliers.
Durant le temps de ce festival, plus d’une vingtaine de sorbas (troupes de chevaux) des communes avoisinantes feront le bonheur d’un public nombreux assoiffé de revisiter cet art équestre traditionnel toujours prisé et valorisé par la population.
Le programme du festival prévoit aussi l’organisation d’une foire de produits du terroir et d’objets d’artisanat, des séances de dégustation culinaire et des soirées poétiques, outre des spectacles plein-air animés par une quinzaine de troupes d’Ahidous de la région et des artistes réputés de la chanson marocaine dont le groupe Lamchaheb et Hamadallah Rouicha, fils de l’icône de la musique amazighe, feu Mohammed Rouicha.
Le festival sera aussi une occasion pour les académiciens, chercheurs et intellectuels de divers horizons, de débattre des thématiques sur la culture amazighe et des traditions du mariage à travers les régions du Royaume.
Le sport, comme à l’accoutumée, sera bien présent avec au programme de ce rendez-vous incontournable, des tournois de football, de pétanque et d’arts martiaux ainsi qu’une compétition de course sur route.
Le festival sera rehaussé par une cérémonie en hommage à des personnalités locales et nationales Âœuvrant dans les domaines politique et sportif.
La commune de Aïn Cheggag est réputée pour l’abondance de ses ressources hydriques et son arboriculture fruitière.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *