Semaine mondiale et francophone de films d’écoles au Maroc : Pour promouvoir la jeune création artistique

Semaine mondiale et francophone de films d’écoles au Maroc : Pour promouvoir la jeune création artistique

Le coup d’envoi de la 2ème édition de la Semaine mondiale et francophone de films d’écoles au Maroc a été donné jeudi soir à Rabat. Organisée à l’initiative des étudiants du Master pédagogie de la médiation culturelle de l’art et de la science de la Faculté des sciences de l’éducation relevant de l’Université Mohammed V Souissi, en collaboration avec Festimaj-Lyon-France, cette manifestation a pour objectif d’encourager et de faire la promotion de la jeune création artistique et de s’en faire l’écho auprès de toute la communauté francophone participant à cet événement. Intervenant à cette occasion, le vice-président de l’Université Mohammed V Souissi, Hassan Abou El Majid, a indiqué que cette manifestation vise à ouvrir la voie aux jeunes artistes cinéastes appartenant à divers pays francophones pour faire connaître leurs créations, l’objectif étant d’échanger les expériences de leur vécu quotidien. Huit courts métrages ont été projetés à cette occasion, dont le film espagnol «Atasco» qui raconte l’histoire d’un jeune dans la fleur de l’âge, qui a eu un accident de circulation au moment où sa compagne Laura se trouve coincée dans un embouteillage, le film français «Bus stop» qui relate l’histoire d’une rencontre entre une jeune fille et un SDF (sans domicile fixe) et le film nigérien «Le fruit de la délinquance» qui soulève la grossesse des adolescentes. Le moment le plus fort était la projection du court métrage marocain «Anarouz» de Samia Bouklaid.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *