Sixième édition des Théâtrales de Casablanca : Le meilleur du théâtre parisien au rendez-vous

Sixième édition des Théâtrales de Casablanca : Le meilleur du théâtre parisien  au rendez-vous

Cet événement d’envergure pour tous les amateurs du théâtre parisien rythmera la ville de Casablanca six mois durant, d’octobre 2015 à mars 2016.

Pour cette nouvelle saison, Top event productions se démène pour offrir au public casablancais une programmation étudiée et dédiée à tous les goûts. «Chaque pièce sélectionnée se fait de manière rigoureuse. Un système de veille a été installé afin de pouvoir suivre les nouvelles sorties, les succès du moment, les avis du public», expliquent dans ce sens les organisateurs.

Au menu, cinq comédies exceptionnelles composent cette nouvelle saison des Théâtrales de Casablanca. Ainsi, nous retrouvons «Familles recomposées» de Alil Vardar. Trahisons, subterfuges et sueurs froides meublent cette comédie. Le programme propose également «Le carton». Il s’agit d’une comédie de Clément Michel. Elle a même été adaptée au cinéma par Charles Nemes. La mise en scène est assurée par le duo David Roussel et Arthur Jugnot. Ils dirigent sept personnages «enfants de Feydeau et de Friends» qui se débattent dans des situations comiques autour d’un déménagement imprévu.

Règlements de comptes, amour, amitié, coïncidences et quiproquos rythment cette pièce pleine de folie. A l’affiche également, «Ma belle-mère, mon ex et moi» de Clément Michel. Cette comédie parle de julien (Frank Lebœuf). C’est un présentateur télé très en vue. Conquêtes féminines, argent, célébrité, tout lui réussit… ou presque. Son ex-belle-mère débarque à nouveau dans sa vie, avec un stratagème diabolique pour lui extorquer de l’argent… un parfait divertissement à ne pas rater. Le programme propose également la remarquable comédie «On ne se mentira jamais» de Eric Assous. Cet auteur évoque la thématique du couple face au mensonge. La comédie parle de Serge et Marianne.

Mariés depuis plusieurs années, ils ont gardé la complicité et la fougue de leurs débuts. Pourtant un accrochage automobile sans gravité va modifier le cours de leur existence. Enfin, à voir «L’appel de Londres». Il s’agit d’une comédie de Philippe Lellouche, mise en scène de Marion Sarrault. «L’appel de Londres» s’avère une excellente comédie, légère mais intelligente, au rire sans vulgarité, portée par quatre comédiens très complices.

 

Programmation

• «Familles (Re) composées» Le 1er octobre au Mégarama

• «Le carton»
 19 novembre 2015 au Mégarama
• «Ma belle-mère, mon ex et moi»
14 janvier 2016 au Mégarama

• «On se mentira jamais»  
11 février 2016 au Mégarama

• «L’appel de Londres»  
17 mars 2016 au Mégarama

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *