Sortir

Conférences d’Elizabeth Roudinesco

Élisabeth Roudinesco donnera deux conférences à Rabat. La première sous le thème «Freud, penseur des Lumières sombres», dans laquelle l’historienne mettra en lumières la pensée de Freud. Quant à la deuxième conférence, elle porte le thème de «Généalogie de la perversion», au cours de laquelle  Mme Roudinesco abordera la question du nazisme à travers la manière dont Luchino Visconti. L’historienne étudiera aussi lors de cette rencontre les différentes manières dont se sont inversées en leur contraire les théories émancipatrices nées de l’hygiénisme et de la définition de l’homme nouveau. A titre de rappel, Élisabeth Roudinesco est universitaire, historienne de la psychanalyse et psychanalyste française née à Paris, le 10 septembre 1944. Elle a soutenu sa maîtrise avec Tzetan Todorov à l’Université de Paris VIII-Vincennes, puis sa thèse de doctorat de troisième cycle avec Jean Levaillant en 1975.

Jeudi 23 et vendredi 24 octobre
à l’institut français de  Rabat


Interactions d’Ahlam Lemseffer

Interactions est le thème d’une exposition d’Ahlam Lemseffer. Généralement les thèmes de la nature et de la paix occupent une grande place dans les œuvres de cette artiste. Le style d’Ahlam emprunte un chemin d’émotions et de réflexions vives et profondes. Cette artiste est née à El Jadida. Cette artiste est membre du comité d’honneur à la société des arts francophones, elle a reçu plusieurs prix (Médaille d’argent au salon international des «Seigneurs de l’Art » en 1995, Prix d’Excellence décerné par le Jury «Arts Inter» au Moulin d’ORGON en 1996, Médaille de Vermeil décernée par l’Académie française des arts sciences et lettres à Paris en 2008).

31 octobre à la galerie 121
à l’institut français de Casablanca


Dar Dmana

Le groupe de fusion Dar Dmanab donne un concert à Agadir. Ce groupe originaire de Meknès, tire son nom et ses rythmes de la pure tradition marocaine. Inspiré par les rythmes Issaoua, Dar Dmana exprime la paix et l’amour à l’image de la zaouia qui fut jadis connue pour son rôle social. Il n’hésite pas à vous offrir un voyage musical, jonglant entre rythmes Reggadi, Gnawi, Andalou, Chaabi, Latino, Funk, Jazz…
Le groupe est composé de sept musiciens confirmés : Yahia Ouazzani au chant et au piano ; Mohamed Benslimane à la guitare, Khalid Marhraoui à la basse et au chant, Badr Berdi à la batterie, Mounir Nazih au bendir et au chant, Hamid Tajer au Congas, au Tbal Issaoui et au chant, Anouar Dekkaki et d’autres.

Jeudi 30 octobre à l’Institut français d’Agadir

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *