Tanjazz 2013 : Le jazz dans tous ses états

Tanjazz 2013 : Le jazz dans tous ses états

Pendant cinq jours la ville du détroit vibrera aux rythmes du jazz. Ce sera à l’occasion de Tanjazz, le festival le plus remuant au Royaume qui se tiendra dans sa 14ème édition du 18 au 22 septembre.

Pour cette année, les organisateurs mettent le cap sur la musique de l’Est. «Après la rencontre des artistes marocains en 2012, le plaisir sera à la découverte des jazz de Bulgarie, d’Egypte, de Tunisie, des Balkans, du jazz manouche et de la musique Klezmer», indiquent les organisateurs. Ainsi de nouveaux jazzmen sont conviés à Tanjazz 2013, à l’image de l’artiste aux multiples talents, Arun Gosh.

Compositeur et clarinettiste, il enchantera son public avec ses mélodies inspirées du patrimoine sud-asiatique et ses improvisations menées par la basse, le tabla et la batterie. À l’affiche également l’Egyptien Yehya Khalil. Pour ses cinquante ans de jazz, ce grand batteur présentera un concert regroupant ses plus belles compositions avec ses drums vibrants et un parfait mixage des ney, kanoun et tabla orientaux.

En provenance de Tunisie, Nabil Khemir est invité à inventer l’instrument de sa fusion intime: la guitare luth à double manche baptisée «Rayjam» pour «rayon d’improvisation musicale». Les Tangérois sont invités à découvrir Noam Vazana. Cette artiste nomade plébiscitée par le public de Tanjazz 2012 revient à la demande générale, trouvant le moyen de combiner à elle seule un clavier subtil au trombone pour créer son propre son.

D’autres artistes renommés sont conviés à enchanter le public tangérois, entre autres Elisabeth Kontomanou. Elle a été élue meilleure artiste vocale aux Victoires du Jazz 2006. De même que sa beauté irradie l’affiche de Tanjazz 2013, son interprétation puissante des totems du jazz vocal les illumine d’un jour nouveau. De son côté, Samy Thiebault connu par son apport de la voix dans l’orchestration, des percussions puisé dans la tradition et le langage du jazz le plus vivace… Là encore, un rendez-vous à ne pas rater. D’autres moments forts marqueront cette édition, les concerts de Sylvia Howard et «The Black Label Swingtet», King Pleasure et «The Biscuit Boys», Kind of Cai et Valerio Vantaggio.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *