Tanjazz 2013: Magic Tarbouch désormais dans la cour des grands

Tanjazz 2013: Magic Tarbouch désormais dans la cour des grands

Magic Tarbouch continue à prendre du galon. Ayant pu s’imposer dès ses débuts par son propre style, le quintet est convié à jouer parmi les jazzmen participant à la quatorzième édition de Tanjazz. «Nous sommes tous tangérois, très contents et très fiers de jouer dans notre ville pour nos amis, proches et familles et donner ce concert dans le cadre de Tanjazz 2013 est la concrétisation de notre travail artistique», souligne Tarik Elamile, membre et fondateur de ce quintet tangérois durant le printemps 2012 à Tanger.

Cet artiste a déjà été l’un des membres initiateurs du groupe Lazy Wall, appellation empruntée du célèbre «mur des paresseux» de Tanger, avant de penser créer le groupe Magic Tarbouch. Ce nouveau-né du jazz et surf music est soutenu par Philippe Lorin, promoteur du festival Tanjazz, qui a repéré le groupe lors d’un concert, faisant remarquer que les cinq musiciens tangérois ont du potentiel. «Philippe Lorin leur propose alors de faire venir des musiciens de jazz français reconnus, afin d’organiser des master class destinées à renforcer leur maîtrise théorique et technique, et à leur permettre de progresser rapidement dans les subtilités de

l’expression jazzistique», selon les organisateurs de Tanjazz 2013.
Par ailleurs, le quintet Magic Tarbouch est composé de Smail (guitare), Yassine (basse électrique), Cédric (trompette), Ayoub (batterie) et son fondateur Tarik (guitare). Ce dernier revendique haut et fort l’influence de surf music, ce rock rythmé et facile à écouter de la côte californienne, qui repose sur un jeu de guitare à la fois fluide (à l’oreille) et technique. «Nous jouons des thèmes de jazz écrits pour la plupart entre les années 30 et 60. Une période d’âge d’or pour le jazz, qui était une musique populaire, appréciée de tous et écoutée partout. Nous jouons des compositions de Lee Morgan, Dizzy Gillespie, Monk, ou Charlie Parker et également quelques thèmes qui sont nos propres compositions», explique Tarik Elamile.

Les membres de Magic Tarbouch se disent influencés par de nombreux artistes de jazz tels Pat Martino, Wes Montgomery, Randy Brecker et Bob Berg. Mais cela n’empêche qu’ils ont pu se faire un nom parmi les nouveaux jazzmen grâce à leur propre style. Le quintet tangérois travaille actuellement sur son projet de l’enregistrement d’un album live. Et ce n’est pour les cinq membres de Magic Tarbouch que le début d’une carrière prometteuse.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *