Théâtre national Mohammed V : De la spiritualité, de l’art et de l’humour en ce mois de Ramadan

Théâtre national Mohammed V : De la spiritualité, de l’art et de l’humour en ce mois de Ramadan

De la spiritualité, de l’art et de l’humour. Ce sont les principales composantes du menu de la programmation du théâtre national Mohammed V de Rabat lors de ce mois sacré de Ramadan. Les amateurs du Malhoun seront bien servis le jeudi 18 août avec une soirée musicale dédiée à cet art ancestral. Un hommage sera rendu au chanteur Abdessalam Sefiani, l’une des icônes de l’art du Malhoun. Cette soirée connaîtra également la participation de Taifa El Aissawiya et la troupe El Nour El Mouhamadi.  Côté humour, le roi de la satire Hassan El Fad revient en force sur scène pendant ce mois de Ramadan avec son spectacle  «Hassan ou R’ba3tou». Ce dernier sera présenté le samedi 20 août. «Hassan ou R’ba3tou» est une transposition d’une forme théâtrale populaire très simple et sobre, dans un contexte théâtral contemporain. Il s’agit de la production d’une halqa sur scène. «On a pensé à transcrire le concept de Halqa existant mais cette fois-ci sur scène, en invitant de vrais hlaqias, des vétérans aussi, des jeunes et moins jeunes. Il s’agit un challenge esthétique et technique», avait indiqué Hassan El Fad dans un entretien accordé à ALM. Dans un autre registre, une veillée religieuse s’impose en ce mois sacré. «La Nuit du Saint Coran» est prévue le 22 août au théâtre national Mohammed V à partir de 21h00, organisée par le ministère des habous et des affaires islamiques. L’organisation de cette soirée s’inscrit en continuité des éditions précédentes initiées chaque Ramadan par le ministère, dans le cadre de la commémoration du mois de la Révélation du Coran. Par ailleurs les nouveautés théâtrales sont aussi au menu. La troupe Tokos 4, en partenariat avec le théâtre national Mohammed V, présente le mardi 23 août la pièce de  théâtre «Lahwawi Caïd N’sa». Écrite par Ahmed Taib Elalj et mise en scène par Massoud Bouhcine, les scènes de cette pièce de théâtre animées de situations comiques et de suspense, tournent autour du but escompté par le Caid avec la devise, que tous les moyens sont bons pour l’atteindre: passant par  l’entente à l’amiable, la corruption, la fatoua et de multiples accusations… inspirés du quotidien de notre société. «Lahwawi Caïd N’sa» est interprété par Sakina Lafdaili, Hana Tamtaoui, Aziz Alaoui, Benaissa Jirari, Said Ait Bajja, Abdelkader Bouzid et autres. La troupe Masrah Al Hay revient à nouveau aussi sur les planches avec la nouvelle pièce de théâtre«El Qadiya fi Barqiya». Et ce après une absence remarquable sur la scène théâtrale. Elle sera présentée samedi 27 août à partir de minuit.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *