TV5 Monde Maghreb-Orient dédie une programmation au mois sacré

TV5 Monde Maghreb-Orient dédie une programmation au mois sacré

Tout comme plusieurs chaînes, TV5 Monde Maghreb-Orient adapte sa programmation au mois sacré. Depuis le 30 mai, cette chaîne diffuse des émissions abondant dans le sens du mois sacré.

Après le film intitulé «Le sac de farine» de sa réalisatrice Khadija Leclere, qui raconte l’histoire d’une fille, vivant dans un foyer catholique, qui se retrouve réveillée par l’appel à la prière au Maroc, le film «Mascarades» de Lyes Salem, prévu le 12 juin, verse dans la comédie qui rime bien avec le mois sacré. Ainsi, le personnage, Mounir, orgueilleux et fanfaron dans un village algérien, aspire à être reconnu à sa juste valeur. Le tout avec un bon brin d’humour.

La musique n’est pas en reste puisque l’émission «Acoustic» y dédie un épisode au raï. Le 9 juin, le plateau de l’émission reçoit l’artiste Rachid Taha qui interprétera 3 titres dont deux en duo avec la chanteuse algérienne Chaba Fadela et Youness, le prince marocain du raï.    

Le 14 juin, place au documentaire avec «L’attentat de Sarajevo» qui remonte à la Première Guerre mondiale. «Un siècle plus tard, l’événement reste mystérieux, presque incompréhensible, et les historiens divergent toujours sur l’analyse des faits», précisent les initiateurs.

Le même jour, une comédie dramatique intitulée «Le nouveau» est également programmée sur TV5 Monde Maghreb-Orient qui pense également à la gastronomie. L’émission culinaire «Epicerie fine» invite, selon la même source, à un voyage initiatique et gourmand à la découverte des produits phares de la gastronomie française et internationale, en compagnie du Chef étoilé Guy Martin.

Le 22 juin, un autre documentaire intitulé «Infrarouge» aborde l’histoire de «Latifa, une femme dans la république». Mère du premier militaire assassiné par Mohamed Merah lors de sa cavale meurtrière à Toulouse et Montauban en mars 2012, Latifa Ibn Ziaten prend la parole pour évoquer son deuil et le combat qui l’anime. Convaincue que la prévention est une solution face à la violence, elle s’emploie à sensibiliser le jeune public au risque djihadiste.

A son tour, l’événement «La nuit du Ramadan» s’invite sur la même chaîne. C’est une pléiade d’artistes aux styles variés qui se partagent la scène pour faire vivre aux téléspectateurs une belle «Nuit du Ramadan» animée par Lounis Aït Menguellet, Calypso Rose, Slimane et Lina El Arabi, Julie Zenatti et Nawel Ben Kraïem, Aymane Serhani, Houria Aïchi, Collectif Métissé, Souad et d’autres.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *